Australie

23 juillet 2018 22:31; Act: 23.07.2018 22:31 Print

«L'animal m'a fait un clin d'oeil, il était consentant»

Un trentenaire a écopé de 10 mois de prison pour avoir sexuellement agressé une pouliche de 2 ans, en janvier dernier dans l'est du pays.

Sur ce sujet
Une faute?

Un Australien de 31 ans a été condamné à 10 mois de prison et devra s'acquitter d'une amende de 700 dollars australiens (514 francs) pour zoophilie. Daniel Raymond Webb-Jackson a été surpris par une caméra de vidéosurveillance en train d'agresser sexuellement une pouliche, dans des écuries de Grafton (est). Au tribunal, le jeune homme a plaidé non coupable, assurant que l'animal lui avait donné son consentement en lui faisant un clin d'oeil et en reniflant ses parties génitales.

L'Australien s'est introduit dans les écuries et s'en est pris à deux reprises à l'animal en janvier dernier, écrit news.com.au. Suspectant quelque chose d'anormal, le propriétaire des lieux et son équipe avaient fini par faire installer des caméras par mesure de sécurité. Le soir du 22 janvier, l'alarme s'est déclenchée et les forces de l'ordre ont retrouvé Webb-Jackson accroupi dans le coin d'une étable. Il a été arrêté après une brève altercation.

L'entraîneur de la jument la préparait à participer à des courses, mais ses deux agressions ont tout bouleversé. «Elle n'a que 2 ans et elle est passée de très calme à très nerveuse. Elle a changé en 24 heures. C'est vraiment une histoire écoeurante», a-t-il réagi.

(joc)