Royaume-Uni

17 juillet 2014 23:16; Act: 18.07.2014 11:18 Print

«Mais qu'est-ce qui ne va pas chez ces jeunes?»

Une photo montrant deux couples de jeunes en pleins ébats sexuels sur le parking d'une boîte de nuit scandalise l'Irlande du Nord, qui n'en est pas à la première affaire du genre.

storybild

Les quatre individus semblent prendre du bon temps sur le parking d'une boîte de nuit. (Photo: Twitter)

Une faute?

La photo de deux jeunes couples en train de faire l'amour en pleine rue scandalise le web. Le cliché, pris jeudi dernier sur le parking d'un night-club de Belfast (Irlande du Nord), montre deux jeunes filles légèrement vêtues assises sur le sexe de leur partenaire.

C'est un passant incrédule qui a pris cette photo et l'a postée sur Twitter. «Les gens n'ont honte de rien», a-t-il écrit sous l'image. Le cliché est rapidement devenu viral, des centaines d'internautes se précipitant pour exprimer leur dégoût, relate le «Daily Mail». Le club El Divino, qui se présente comme le night-club «le plus à la mode, qui a changé la face du clubbing», se serait bien passé de cette publicité désastreuse. «Et dire que l'on pensait qu'El Divino était un endroit classe», a twitté une internaute. La police, elle, a déclaré ne pas avoir ouvert d'enquête sur cette affaire.

Des précédents

Si le cliché a causé une telle vague de réactions en Irlande du Nord, c'est que deux épisodes de la même veine ont déjà éclaboussé le pays. Au début du mois a été publiée une vidéo montrant une jeune Irlandaise en train de faire des fellations à 24 hommes différents dans un club de Magaluf (Espagne). Ces images avaient provoqué un scandale, forçant les responsables touristiques de la station balnéaire à prendre des mesures. La police avait ouvert une enquête et le maire de Magaluf, Manu Onieva, s'était dit «indigné».

L'été dernier, une Irlandaise âgée de 17 ans avait été prise en photo alors qu'elle faisait des gâteries à deux hommes pendant un concert d'Eminem à Slane Castle. Facebook, Instagram, Twitter et Tumblr avaient alors fait vivre un enfer à la jeune fille. «Mais qu'est-ce qui ne va pas chez ces jeunes? N'ont-ils pas tiré les leçons des affaires Slane et Magaluf? Voilà qu'une autre photo apparaît», s'est insurgé un twittos.

«Stéréotypes dommageables»

Naomi Long, députée à Belfast, a dit prendre le phénomène très au sérieux: «Cela m'inquiète que des jeunes gens, particulièrement des jeunes femmes, se rendent vulnérables dans des situations où l'alcool est souvent consommé avec excès. Outre les risques pour leur propre sécurité et leur santé sexuelle, de telles images devenant virales sur le web peuvent avoir des conséquences allant au-delà des commentaires postés sur internet. Cela perpétue des stéréotypes dommageables pour les femmes et les hommes, plutôt que d'encourager une culture du respect», a-t-elle déclaré à l’«Irish Mirror».

(joc)