Hôtel évacué en Egypte

24 août 2018 14:21; Act: 24.08.2018 14:27 Print

«Papa et maman sont morts devant moi»

Présente lors du drame, la fille du couple britannique mystérieusement décédé dans un hôtel d'Hurghada exige la vérité.

storybild

Les sexagénaires passaient «les vacances de leur vie» avec leur fille et leurs petits-enfants. (Photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

La mort mystérieuse d'un couple de Britanniques a entraîné l'évacuation d'un hôtel à Hurghada, une station balnéaire sur la côte de la mer Rouge, en Egypte. «Les circonstances de leur mort ne sont pas encore établies. Nous avons aussi reçu des informations sur un nombre anormalement élevé de malades parmi les clients. Comme la sûreté est notre préoccupation première, nous avons la pris la décision d'évacuer tous les clients de cet hôtel», a expliqué le groupe Thomas Cook.

John Cooper (69 ans) et son épouse Susan (63 ans) passaient «les vacances de leur vie» au Steigenberger Aqua Magic Hotel avec leur fille Kelly (40 ans) et leurs trois petits-enfants. Le gouverneur de la mer Rouge, Ahmad Abdallah, a déclaré que «de nombreux médicaments ont été trouvés dans leur chambre, entre autres pour la tension et le diabète». Mais Kelly l'assure: ses parents étaient en forme et en bonne santé quand la tragédie a frappé. «Ils n'avaient aucun problème!», a-t-elle affirmé à la radio 2BR.

Vague de colère contre Thomas Cook

Aujourd'hui, Kelly exige des réponses, alors que des dizaines de clients de l'hôtel se sont plaints d'être «malades comme des chiens» à cause d'un «empoisonnement alimentaire». Pour l'heure, les causes de la mort du couple ne sont pas connues. Selon le «Mirror», des amis du couple craignent qu'il n'ait succombé à une intoxication au monoxyde de carbone.

«Une autopsie est en cours», a déclaré la quadragénaire, qui a assisté au décès de ses deux parents. «Papa n'est jamais allé à l'hôpital. Il est mort dans la chambre d'hôtel, devant moi. J'ai accompagné maman en ambulance, où elle est décédée (ndlr: à la suite d'un choc nerveux survenu à l'annonce de la mort de son mari)», raconte la touriste.

Convoquée par le parquet pour interrogatoire, Kelly souhaite maintenant ramener ses enfants à la maison. Si la Britannique se dit reconnaissante envers le groupe Thomas Cook pour sa gestion du drame et son soutien, de nombreux touristes ne partagent pas son avis. Sur Twitter, le voyagiste croule sous les messages de clients furieux, qui estiment qu'il n'a pas réagi assez rapidement.

Le patron de l'hôtel se défend

«Au moins quarante personnes ont été malades, ont souffert de diarrhée et se sont senties mal mais Thomas Cook est resté très discret. Je pense que c'était la nourriture, elle était de basse qualité. Elle n'était pas assez cuite et immangeable parfois», a dénoncé une cliente sur Radio4. Un touriste britannique a expliqué au «Daily Mail» que sa fille de 16 ans était clouée au lit après être tombée malade dans cet hôtel, la semaine dernière.

Dieter Geiger, directeur de l'établissement, s'est défendu dans un communiqué: «Il n'y a aucune indication qui soutienne les allégations faisant état d'une vague de maladie à l'hôtel. Ces spéculations imprudentes devraient être mises de côté de toute urgence par respect pour les membres de la famille des personnes décédées et pour les autres invités».

(joc)