Etats-Unis

07 novembre 2014 15:21; Act: 07.11.2014 16:47 Print

«Tu devrais écrire un SMS à ma maman, tu l'obsèdes»

Une quadragénaire a été arrêtée mercredi pour avoir vécu une romance illégale avec un copain de son fils, âgé de 15 ans. C'est même ce dernier qui avait joué les entremetteurs.

storybild

Molly Shattuck était la pom-pom girl la plus âgée de NFL quand elle a rejoint l'équipe des Ravens, en 2005. (Photo: AP)

Une faute?

Une ancienne pom-pom girl de l'équipe de football américain des Ravens de Baltimore (Maryland) a été arrêtée mercredi. L'Américaine, séparée de son mari, est accusée de viol au troisième degré, de contacts sexuels illégaux et d'avoir fourni de l'alcool à des mineurs.

Molly Shattuck, 47 ans, a en effet vécu une idylle avec un copain de son fils, âgé de 15 ans. Tout a commencé au mois de mai, lorsque la quadragénaire a commenté des photos que l'adolescent avait postées sur Instagram. Sentant que le courant passait bien entre eux, le fils de Molly a alors encouragé son pote à la contacter: «Tu devrais envoyer un SMS à ma maman, elle est obsédée par toi», lui a-t-il écrit.

Selon DelawareOnline, une romance est alors née entre l'ancienne pom-pom girl et l'adolescent. Les amoureux ont commencé par s'appeler et s'écrire des messages, avant de passer à des choses plus sérieuses à l'arrière de la Cadillac de la mère de famille, où ils s'embrassaient et se caressaient. D'après les autorités, Milly venait souvent chercher le garçon à l'école «pour aller dîner» et l'emmenait dans un parking où ils se tripotaient.

Elle lui propose de faire l'amour, il refuse

La relation illégale a pris une tournure plus poussée à la fin de l'été, quand l'Américaine a invité son amoureux, son fils et quelques-uns de leurs copains dans une maison qu'elle avait louée à Bethany Beach (Delaware). Elle leur a alors servi de l'alcool et s'est adonnée à du sexe oral avec l'adolescent. Molly lui a ensuite proposé de faire l'amour, mais le jeune homme a quitté la chambre et n'a plus cherché à entrer en contact avec la quadragénaire depuis ce jour-là.

Contactée par des agents de Baltimore auxquels l'adolescent s'était confié, la police de l'Etat du Delaware a effectué une perquisition au domicile de la mère de famille. Les forces de l'ordre ont saisi son smartphone, son ordinateur, ses disques externes ainsi qu'un soutien-gorge rose et une culotte que l'adolescent leur avait décrit.

En attendant son procès, Molly a été libérée peu après son arrestation grâce au paiement de sa caution, qui s'élevait à 84'000 dollars. «C'est une situation difficile pour tout le monde, a simplement déclaré son avocate», Michelle Lipkowitz.

(joc)