Etats-Unis

13 décembre 2018 09:57; Act: 13.12.2018 15:52 Print

Écrasée plusieurs fois à la suite d'un premier rencard

La police de Floride tente de déterminer comment une jeune femme a pu se retrouver au milieu d'une autoroute après être, semble-t-il, tombée de la moto de son prétendant.

Une faute?

Qu'est-il arrivé à Jennifer St. Clair? La Highway Patrol de Floride essaie de comprendre comment la jeune femme de 33 ans a pu se retrouver au milieu de l'autoroute I-95, vendredi matin. La malheureuse est décédée après s'être fait écraser accidentellement par plusieurs véhicules. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'Américaine a quitté son domicile jeudi soir pour se rendre à un premier rendez-vous avec un individu. L'homme, rencontré sur internet, est venu la chercher en moto et les deux ont passé la soirée dans un bar de Delray Beach.

D'après la famille de la victime, c'est sur la route du retour que le drame serait survenu, à Pompano Beach. Pour une raison encore inconnue, Jennifer serait tombée de la moto que conduisait son prétendant. Son corps est apparu mystérieusement au milieu de la chaussée, et plusieurs automobilistes ne sont pas parvenus à l'éviter, explique le «Miami Herald». Certains se sont arrêtés pour s'enquérir de l'état de santé de la jeune femme, d'autres ont poursuivi leur route. Des témoins disent avoir vu un homme sur une moto se tenir près du corps de Jennifer avant de s'en aller.

«Quelqu'un a vu ce qui s'est passé»

A part ces témoignages, ses proches n'ont rien de concret à quoi se raccrocher: «C'est le pire cauchemar de tout parent. Il faudra beaucoup de travail pour comprendre ce qui s'est passé, mais nous porterons les responsables devant la justice», a déclaré Todd Falzone, l'avocat de la famille de la défunte. Pour l'heure, aucune interpellation n'a été signalée. Le flou règne autour de l'identité du mystérieux motard: il n'aurait pas été officiellement identifié, mais selon Falzone, l'homme aurait déjà sollicité les services d'un avocat.

Selon la police, l'individu était accompagné d'un cousin au moment du drame. Celui-ci s'est arrêté sur le côté de la route pour appeler les urgences, mais aurait raccroché au nez de l'opératrice. «L'homme qui conduisait Jennifer s'est approché de lui et son cousin a dit: 'Ah le voilà, laissez tomber'», raconte l'avocat. La famille de Jennifer supplie les personnes qui sauraient quelque chose de parler. «Quelqu'un a vu ce qui s'est passé. Quelqu'un l'a vue plus tôt dans la soirée. Quiconque était avec elle a des réponses. Elle ne méritait pas ça. Sa famille et ses amis ne méritaient pas ça», a écrit une amie de longue date sur Facebook.

(joc)