Sexe avec une mineure

04 décembre 2019 07:11; Act: 04.12.2019 09:28 Print

À un mois et demi près... la relation aurait été légale

Un homme de 26 ans a été condamné pour avoir couché avec une mineure. Il avait rendu service à la jeune inconnue en l'hébergeant sans savoir qu'elle était à quelques semaines de sa majorité sexuelle.

storybild

Leur relation furtive s'est transformée en cauchemar pour le jeune célibataire.

Une faute?

L'histoire de Viktor* et Maria* avait pourtant débuté comme dans un conte de fées. Au milieu de la nuit, vers 2 heures du matin, Viktor a croisé une jeune femme assise sur le trottoir en rentrant chez lui à Oberentfelden (AG). Il l'a vue à côté de ses valises et lui a demandé ce qu'elle faisait seule, dehors, à une heure pareille. Maria lui a raconté avoir fui de chez elle après une dispute avec son père. Elle attendait le premier train pour se rendre chez un collègue qui pourrait l'héberger, comme le raconte Watson.ch.

«J'avais pitié d'elle», raconte Viktor, 26 ans. L'Argovien n'a pas hésité à lui offrir le logis, à manger et des vêtements pour la nuit. Puis ils se sont tous deux couchés dans le même lit. Le jeune homme a alors senti un rapprochement physique et, une chose en entraînant une autre, les deux célibataires ont eu un rapport sexuel. Malgré cette belle rencontre, Viktor se retrouve aujourd'hui devant le tribunal.

«J'aurais dit qu'elle avait 20 ans»

L'histoire était trop belle pour être vraie. Quelque temps après la fameuse soirée, l'homme de 26 ans reçoit la visite de la police. Maria n'avait en réalité que 15 ans au moment de leur rencontre et était en réalité à quelques semaines de fêter son anniversaire! Il n'était jamais venu à l'esprit de Viktor que sa belle pouvait être mineure. «Je pensais qu'elle avait une vingtaine d'années. Elle n'avait pas un air enfantin du tout et elle était très sûre d'elle», a plaidé le prévenu pour sa défense devant le tribunal.

Personne ne sait dans quelle circonstance Maria a porté plainte, l'adolescente n'était pas présente au procès. Mais c'est la police qui l'a raccompagnée chez elle le lendemain de sa rencontre avec Viktor. Le Ministère public accuse ce dernier d'avoir eu des rapports sexuels avec une mineure. Il a été reconnu coupable et a écopé de 11 mois de prison avec sursis et un total de 14'230 francs d'amende. La jeune femme avait en effet dû être prise en charge deux mois dans une clinique psychiatrique peu après les faits, bouleversée par l'homme de dix ans son aîné, selon son père.

*Noms connus de la rédaction

(lom)