États-Unis

07 mars 2020 17:52; Act: 07.03.2020 18:15 Print

Ado scalpée en faisant du karting: «J'ai cru mourir»

Les cheveux d'une jeune fille de 16 ans se sont coincés dans le moteur de son kart, le week-end dernier dans un parc de loisirs en Virginie. L'adolescente se dit traumatisée.

Une faute?

Ce qui devait être une journée de détente dans un parc de loisirs a tourné à la catastrophe pour une famille américaine, le week-end dernier. Au Fun Land de Fredericksburg (Virginie), une adolescente de 16 ans était en pleine session de karting quand ses cheveux se sont coincés dans le moteur de l'engin, la scotchant à son siège. Partiellement scalpée, Matia Ruffin a ressenti une douleur intense. Une vidéo tournée avec un téléphone portable montre la jeune fille coincée dans son kart, entourée d'ambulanciers.

«J'ai pensé que j'allais mourir. J'ai cru que c'était ma dernière heure», raconte la malheureuse à WRIC. Unique Coleman, la mère de la victime, est tout aussi traumatisée par cet incident. Elle se souvient avoir entendu sa fille hurler. «Mon premier instinct a été de la faire sortir de son kart. Elle paniquait, ses jambes étaient en l'air et sa tête était inclinée vers l'arrière», décrit l'Américaine. Dans un premier temps, les employés du parc ont essayé de couper les cheveux de l'adolescente avec deux couteaux et des pinces, mais leurs tentatives n'ont fait qu'accentuer la douleur de Matia.

À leur arrivée, les ambulanciers ont dû démonter le kart et utiliser un harnais pour sortir la jeune fille de l'engin. «Elle avait un caillot de sang à l'endroit où son cuir chevelu s'était détaché de son crâne», raconte la maman de la jeune fille dont le calvaire aura duré une heure. Privée de sa belle chevelure et sous le choc, Matia n'est pas encore retournée à l'école. «Je suis gênée, j'ai peur de me montrer devant les gens. Je suis coincée avec ça pour la vie. J'en fais des cauchemars. J'y pense tout le temps», confie-t-elle. Sur le site de Fun Land, le règlement du karting stipule que les cheveux longs doivent être attachés. Matia assure qu'elle l'avait fait mais qu'avec la vitesse et le vent, sa coiffure s'est défaite. Selon le responsable du parc, c'est la première fois qu'un tel incident survient.

(joc)