Repas au fast-food

25 janvier 2011 11:02; Act: 25.01.2011 14:11 Print

Autopsie non concluante sur l'ado décédé

Les premiers examens ne parviennent à déterminer de manière précise les raisons de la mort d'un ado après son passage dans un fast-food français, samedi.

storybild

Avant de mourir, c'est dans un restaurant Quick qu'a mangé un adolescent. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'autopsie pratiquée sur le corps de l'adolescent âgé de 14 ans décédé samedi après avoir mangé dans un fast-food d'Avignon (Vaucluse, France) ne confirme ni n'exclut la thèse de l'intoxication alimentaire, a-t-on appris mardi de source proche de l'enquête.

Sondage
Avez-vous confiance dans l'hygiène des fast-foods?
4 %
25 %
52 %
19 %
159 participants

Les résultats de prélèvements effectués dimanche dans le fast-food par la Direction départementale de la protection des populations (ex-services vétérinaires) devaient être connus mardi. Par précaution, la préfecture de Vaucluse a prononcé la fermeture administrative de l'établissement le temps des analyses.

La direction du groupe Quick a déclaré lundi sur son site Web qu'elle ferait face à «ses responsabilités si les résultats démontraient une implication» de sa part. «Aucun client ne s'est plaint», avait-elle précisé.

Des expertises complémentaires

Le jeune homme a succombé des suites d'un oedème cérébral et pulmonaire dont rien ne permet en l'état de déterminer les causes. Il n'est pas exclu notamment qu'ils soient consécutifs aux forts vomissements et violents maux de tête ressentis par la victime après le passage dans l'établissement.

Des expertises complémentaires, notamment bactériologique, virale et toxicologique, ont été ordonnées par le parquet d'Avignon, mais les résultats pourraient prendre encore quelques jours.

Pour le parquet, la victime, «en excellente santé», «ne souffrait d'aucune maladie». «Rien ne peut expliquer cette mort brutale», a déclaré le procureur de la République d'Avignon, Catherine Champrenault. La magistrate a ajouté que l'adolescent ne souffrait en outre ni d'allergie ni de souffle au coeur.

L'adolescent originaire d'Oppède (Vaucluse) est mort samedi en fin de matinée chez lui. La veille au soir, il avait dîné en compagnie du reste de sa famille dans un restaurant Quick situé dans la zone commerciale Cap Sud à Avignon. Le père a été atteint des mêmes symptômes que le fils mais dans une moindre mesure.

(ap)