Belgique

16 juillet 2014 09:30; Act: 16.07.2014 11:15 Print

Battu à mort parce qu'il voulait rompre

Un trentenaire a été violemment agressé par sa belle-famille, lundi, en Belgique. Il est décédé de ses blessures.

Une faute?

Une dizaine de personnes ont battu à mort un homme de 37 ans, dans la ville belge de Neder-over-Heembeek. Son tort? Vouloir quitter son épouse marocaine, dont il avait deux jeunes enfants. Lundi, la famille de la jeune femme a débarqué en voiture et s'est ruée sur le malheureux, le battant avec des battes de baseball et le frappant des couteaux, en pleine rue. Des témoins ont raconté à Sudpresse la violence de cette agression. Un jeune homme a frappé à plusieurs reprises la tête de l'homme à terre, tandis qu'une femme aurait voulu rouler sur la victime, en plein milieu d'un carrefour.

Ce Grec, converti à l'islam, est décédé des suites de ses blessures à l'hôpital. Il aurait suscité la colère de sa belle-famille en raison de ses infidélités. La victime comme les agresseurs étaient connus des services de police. Huit à neuf personnes ont été interpellées mardi. On ignore encore si l'épouse est impliquée dans les faits.

(cbx)