Etats-Unis

04 avril 2019 14:30; Act: 04.04.2019 16:09 Print

Cet ado est-il Timmothy, disparu depuis huit ans?

Un garçon de 14 ans s'est présenté mercredi à la police sous le nom de Timmothy Pitzen, qui est introuvable depuis mai 2011. Les autorités cherchent à confirmer son identité.

Une faute?

L'affaire avait passionné les Américains, il y a près de huit ans. En mai 2011, lors d'un voyage avec sa mère dans le Wisconsin, Timmothy Pitzen s'était évanoui dans la nature alors qu'il n'avait que 6 ans. Le corps de sa mère, qui s'était apparemment suicidée, avait été retrouvé dans un motel. L'Américaine avait laissé un mot expliquant que son fils était en sécurité avec des personnes qui l'aimeraient et qui prendraient soin de lui, et que personne ne le retrouverait. Depuis, la police s'était toujours cassé les dents sur cette affaire.

Ce mystère est peut-être en train d'accoucher d'un dénouement inespéré. Mercredi matin, un adolescent de 14 ans qui errait à Newport (Kentucky) s'est présenté à la police sous le nom de Timmothy Pitzen. Le garçon a été hospitalisé dans un établissement local avant d'être transféré à l'hôpital pour enfants de Cincinnati (Ohio). Des témoins ont rapporté à la chaîne WKRC que le visage du jeune homme était couvert de bleus et qu'il semblait «très effrayé et agité».



L'adolescent a expliqué avoir été détenu par deux hommes blancs à la carrure de bodybuilders, qu'il a décrits avec précision. Il a ajouté que ses ravisseurs le détenaient dans un motel dont il n'a pas su indiquer la localisation, et qu'il avait couru pour leur échapper. Des enquêteurs d'Aurora (Illinois), la ville d'origine de Timmothy Pitzen sont arrivés mercredi à Cincinnati, où ils devaient rencontrer des agents du FBI. La grand-maman de Timmothy, elle, essaie de garder la tête froide: «Je ne veux rien dire tant que je n'en suis pas sûre. Je prie que ce soit lui, et qu'il aille bien», confie Alana Anderson.


Dans une interview accordée à «Crime Watch Daily» en 2017, le papa de l'enfant était revenu sur le jour tragique de la disparition de son fils. A cette époque-là, James Pitzen et son épouse Amy connaissaient des problèmes conjugaux. Quelques heures avant de se suicider, la mère de Timmothy l'avait appelé: «Il va bien. Il m'appartient. Lui et moi, nous allons bien. Timmothy est en sécurité», lui avait-elle lancé. Pendant toutes ces années, James a toujours pensé que son garçon était vivant et en sécurité, pensant sa femme incapable de lui faire du mal.

L'identité du garçon n'a pas encore été confirmée, et des tests ADN sont en cours. La famille de Timmothy devra attendre quelques jours avant d'être fixée. La police d'Aurora, échaudée par plusieurs fausses alertes ces dernières années, préfère ne pas trop s'enflammer avant d'en savoir plus.

(joc)