Slovénie

04 février 2011 13:55; Act: 04.02.2011 14:08 Print

Chantage à la souris morte

Un trentenaire qui voulait récupérer de l'argent d'une boulangerie et de producteurs de lait en plaçant des souris mortes dans leurs produits est jugé ce vendredi en Slovénie.

Une faute?

Après la bourse ou la vie, c'est au tour de l'argent ou la souris? Un homme de 36 ans qui avait tenté de soutirer de l'argent à une boulangerie et à des producteurs de lait en plaçant des souris mortes dans leurs produits est jugé ce vendredi en Slovénie.

Sandi Godec, qui habite dans un village du nord-est de la Slovénie, avait mis au point son chantage en 2008, demandant 10.000 euros (environ 14'000 francs) à une boulangerie et à des producteurs de lait locaux en échange de leur silence.

La boulangerie a prétendu qu'elle accepterait de payer afin de faire arrêter le suspect au moment du versement.

Sandi Godec a expliqué au tribunal qu'il lui «fallait de l'argent» et que c'était «mieux que d'en voler».

(ap)