France

16 septembre 2015 19:12; Act: 17.09.2015 10:44 Print

Condamné pour avoir déclenché 68 fois un radar

Un chauffard à scooter, pensant ne jamais se faire attraper, a nargué les autorités pendant plusieurs mois avant d'être identifié et condamné.

storybild

(Photo: AFP/ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION)

Une faute?

Un conducteur de scooter qui avait volontairement déclenché 68 fois un radar routier automatique près de Bastia a été condamné à 31'150 euros d'amende et à trois ans de suspension du permis de conduire, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Le chauffard, âgé de 23 ans, s'était amusé à déclencher le radar installé près de chez lui sur la route départementale 107 dans la commune de Biguglia (Haute-Corse), au sud de Bastia, de juillet à octobre 2014.

Arrivant face à l'appareil de contrôle, il pensait ne pas pouvoir être ni verbalisé ni même identifié au guidon de son puissant engin de 500 cm3 de type T-Max puisque les scooters ne sont pas dotés de plaques minéralogiques à l'avant. Il avait ainsi déclenché à 68 reprises le radar dont 43 fois en roulant à plus de 50 km/h au-delà de la vitesse limitée à 70 km/h sur cette portion de route. Il avait établi son «record» en atteignant 153km/h.

Une enquête pour l'identifier

La fréquence des infractions par le même véhicule avait toutefois amené le Centre automatisé de constatation des infractions routières (Cacir) de Rennes à saisir les autorités étatiques de Haute-Corse. Une enquête de la gendarmerie a permis de localiser et d'identifier le conducteur.

Il a été condamné cette semaine par le tribunal de police de Bastia à 43 amendes à 600 euros, 19 à 250 euros et 6 à 100 euros et se déplacera désormais à pied puisque son permis de conduire a été suspendu pour trois ans.

(nxp/afp)