Rehetobel (AR)

30 mars 2011 17:12; Act: 30.03.2011 17:14 Print

Condamnés pour lésions corporelles

Trois Serbes, payés par un paysan appenzellois pour tabasser un agriculteur voisin en juin 2009 à Rehetobel (AR), ont été reconnus coupable de lésions corporelles simples.

Une faute?

Le tribunal cantonal d'Appenzell Rhodes-Extérieures a rendu son jugement mercredi.

Dans l'acte d'accusation, le procureur estimait qu'il s'agissait de lésions corporelles graves. Mais pour les juges, les blessures de la victime n'étaient pas assez graves, ses jours n'étant pas en danger et aucun organe important n'ayant été mutilé.

L'enquête n'a pas permis de prouver que les trois hommes avaient l'intention de tuer. Les casseurs ont frappé avec les poings et un bâton en bois d'une épaisseur de 2 cm, avec une partie métallique. Ce bâton s'est cassé après le premier coup.

Le principal accusé, âgé de 42 ans, a été condamné à 22 mois de prison, dont 12 avec sursis. Son complice âgé de 31 ans a écopé de 15 mois avec sursis et le troisième casseur, âgé de 43 ans, de 14 mois avec sursis.

Le paysan appenzellois a engagé les trois Serbes grâce à des intermédiaires. Il a demandé aux casseurs de tabasser la famille de son voisin de telle façon «qu'ils ne puissent plus travailler pendant 20 ans», a déclaré le principal accusé lors du procès.

L'agriculteur a eu une lésion cérébrale, le nez cassé, la main brisée et des contusions sur tout le corps. Il est resté plusieurs jours aux soins intensifs et il a dû être opéré à plusieurs reprises.

Le procureur pourrait faire recours, mais il n'a pas encore pris sa décision. Le paysan qui avait engagé les casseurs sera jugé cet automne. Ses autres complices devront eux aussi comparaître devant la justice.

(ats)