France

07 décembre 2011 15:14; Act: 07.12.2011 15:23 Print

Des voleurs s’en prennent à des tombes

Les habitants de la commune alsacienne de Hoerdt ont découvert avec stupeur que 375 sépultures de leur cimetière avaient été dépouillées de leurs ornements métalliques par appât du gain.

Une faute?

Le cimetière de Hoerdt, dans le département du Bas-Rhin, a été vandalisé par un ou plusieurs voleurs de métaux qui ont arraché les croix et autres objets métalliques de 375 de ses 900 tombes dans la nuit de dimanche à lundi, a-t-on appris mardi auprès de la mairie et de la gendarmerie.

Les voleurs ont également enlevé 32 portes en alliage de cases du colombarium. «C'est du vol de métal, il n'y a pas de connotation idéologique», a commenté Denis Riedinger, le maire de cette commune de 4500 habitants située à une quinzaine de kilomètres au nord de Strasbourg, qui a fait part de ses sentiments «de dégoût et de colère».

«Il ne s'agit pas d'une profanation», ont confirmé les gendarmes, précisant que l'enquête avait été confiée à la brigade de recherche de Strasbourg. Le cimetière est situé un peu à l'écart de la commune, ce qui a sans doute facilité le travail des voleurs qui étaient «des gens organisés», note Denis Riedinger.

(afp)