Etats-Unis

23 août 2019 20:00; Act: 24.08.2019 07:24 Print

Véritable calvaire pour du miel ramené de vacances

Un père de famille a été placé en détention durant 82 jours après avoir été contrôlé à l'aéroport avec trois bouteilles de miel artisanal dans ses valises, rapportées de Jamaïque pour Noël.

Sur ce sujet
Une faute?

Un homme a été détenu près de trois mois aux Etats-Unis après avoir ramené de Jamaïque trois bouteilles de miel artisanal que les douanes américaines ont pensé être, à tort, de la méthamphétamine liquide.

Comme chaque Noël depuis qu'il s'est installé dans l'Etat du Maryland, il y a une dizaine d'années, Leon Haughton est allé rendre visite l'hiver dernier à sa famille jamaïcaine, rapporte vendredi le Washington Post dans un long article retraçant ses improbables démêlés juridico-administratifs.

Analyses de laboratoire

Son calvaire kafkaïen commence le 29 décembre, à l'aéroport de Baltimore, lorsqu'un chien des douanes se met à renifler son sac.

A l'intérieur: trois grandes bouteilles dûment étiquetées de miel artisanal, avec lequel le père de famille de 45 ans aime aromatiser son thé.

Mais les douaniers le soupçonnent, selon l'acte d'inculpation, de transporter de la méthamphétamine liquide, et le placent en détention.

Les résultats d'un laboratoire du Maryland mettent plus de deux semaines à arriver: ils sont négatifs. Leon Haughton se pense tiré d'affaire. Il a tort.

D'abord, le laboratoire utilisé pour les premiers tests n'est pas suffisamment équipé pour analyser des liquides. Il faut donc envoyer les bouteilles à un deuxième laboratoire, dans l'Etat de Géorgie.

«Ils ont ruiné ma vie»

L'arrestation du Jamaïcain, détenteur d'une carte verte lui permettant de résider légalement aux Etats-Unis, a ensuite déclenché une procédure auprès des services de l'immigration, que son avocat a toutes les peines du monde à contacter. Et pour cause: l'administration américaine est alors affectée par le «shutdown» --paralysie des services publics-- causé par le bras de fer entre Donald Trump et l'opposition démocrate sur le financement du mur que le président souhaite ériger à la frontière avec le Mexique.

Les analyses effectuées en Géorgie confirment finalement que Leon Haughton transportait bien du miel. Il est libéré le 21 mars, 82 jours après son retour de vacances. Près de trois mois derrière les barreaux, éloigné de sa compagne et de ses enfants, qui lui ont fait perdre ses deux emplois dans le nettoyage et le bâtiment.

«Ils ont ruiné ma vie», a confié au Washington Post le quadragénaire, pour qui la pilule est forcément difficile à avaler. Même avec du miel.

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • Bachi-bouzouk le 23.08.2019 20:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est quoi ces charlot

    Une histoire à dormir debout, les mec arrive pas à faire la différence entre de la drogue et du miel ??? Jusqu'à preuve du contraire il est présumer innocent et n'a rien à faire en prison, pour ce coup c'est moi qui attaquerait les douanes et les autorités en demandant 82 millions de dollars soit 1 millions par jours pour avoir passer 82 jour en tôle pour rien.

  • Beurk le 23.08.2019 20:40 Report dénoncer ce commentaire

    Pays trop dangereux

    Jamais de ma vie j'irais au USA, c'est le pays le plus dangereux du monde...

  • Flav le 23.08.2019 20:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo ... !

    Pas drôle du tout le commentaire "journalistique " de fin d'article. Encore une approche écervelée de sujets dramatiques...

Les derniers commentaires

  • @Joaquim le 26.08.2019 19:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout ramener à CH

    Incroyable ces infos aux USA et les lecteurs croyent que l'affaire du miel est pareil dans le monde entier. Pareil pour l'ascenseur. La Terre n'est pas un seul pays socialisto-multiculurel ou les communautés ne se mélangent pas.

  • coupable le 25.08.2019 23:21 Report dénoncer ce commentaire

    d'être Jamaïcain

    La Jamaïque est source de drogue et de produits illicites, et ses ressortissants sont toujours contrôlés. Le miel américain et jamaïcain sont chauffés à plus de 37 C pour devenir liquides, et perdent leur valeur. Le miel suisse est plus que coûteux, et le miel autrichien à 9 fr. le litre ne vaut rien. Les autres apiculteurs trichent, prélèvent toute la gelée royale et en période froide nourrissent leurs abeilles avec du sucre.

  • agi le 24.08.2019 22:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ??

    Tout ça pour du miel............. Dans quel monde vivons nous ?

  • YoungBoys le 24.08.2019 14:25 Report dénoncer ce commentaire

    ça m'est arrivé

    ça m'est arrivé en allant a new york pour un voyage d'affaire et je suis blanc suisse, ils m'ont interrogé pendant 3 heures dans une petite salle, d'abord ils pensaient que je transportais de la cocaine et ensuite ils pensaient que je venais travailler illégalement pour m'installer aux états unis..

    • douanier suisse le 26.08.2019 11:42 Report dénoncer ce commentaire

      @YoungBoys (beaux & blancs)

      Cher YoungBoys (au pluriel), pour ne plus avoir de problèmes à la frontière suisse, je vous conseille de changer de têtes (au pluriel).

  • Eva le 24.08.2019 13:21 Report dénoncer ce commentaire

    Des guignols

    Mais tellement! Rien de drôle et pas très sympa pour cet homme. Je les aurai poursuivi pour ça