Colombie

17 novembre 2017 22:04; Act: 17.11.2017 22:04 Print

Du sexe avec la prof, ou les mauvaises notes affluaient

Une enseignante de Medellin a fait vivre un enfer à ses élèves de 16 ans, entre janvier et avril 2016. Dénoncée, elle risque de passer 40 ans derrière les barreaux.

storybild

Yokasta bombardait ses élèves de photos osées vis WhatsApp.

Sur ce sujet
Une faute?

Une enseignante de Medellin (nord-ouest) risque 40 ans de prison et un divorce houleux pour avoir fait vivre un calvaire à une quarantaine d'élèves âgés de 16 ans, entre janvier et avril 2016. La prof, prénommé Yokasta, a commencé par se procurer les numéros de téléphone de ses victimes en prétextant vouloir les aider dans leurs études.

Mais en lieu et place de conseils en espagnol ou en mathématiques, les adolescents ont été bombardés de photos dénudées de l'enseignante, raconte Minuto30.com. Au total, les élèves ont reçu une centaine de clichés osés, certains montrant la prof de 40 ans complètement nue, les parties intimes cachées par des peluches. L'enseignante a ensuite invité une dizaine de ses victimes chez elle, et leur a ordonné de lui faire des choses. S'ils refusaient, la quadragénaire les menaçaient de leur donner de mauvaises notes, voire de les faire échouer dans leur année scolaire.

C'est finalement le père d'un élève qui a découvert le pot aux roses en tombant sur une série de photos compromettantes dans le téléphone de son fils. Une fois les agissements de Yokasta exposés au grand jour, plusieurs élèves l'ont balancée sur les réseaux sociaux, photos à l'appui. Le mari de l'enseignante a demandé le divorce, et la quadragénaire risque de passer de très longues années derrière les barreaux.

(joc)