Russie

13 novembre 2019 09:01; Act: 13.11.2019 09:04 Print

Elle cache sa blessure à sa famille et agonise au lit

Une adolescente de 15 ans n'a pas osé dire à ses parents qu'elle avait été poignardée par un camarade de classe. Elle est allée se coucher et a perdu la vie quelques heures plus tard.

Une faute?

Quand elle est rentrée à son domicile d'Ekaterinbourg, Elizabeth Kindsfater est allée directement se coucher. La jeune fille de 15 ans n'a pas osé dire à ses parents qu'elle était grièvement blessée. Lors de sa journée d'école, l'adolescente a été mêlée à une grosse bagarre impliquant aussi bien des garçons que des filles. Selon le «Mirror», Elizabeth a été poignardée par un camarade de classe qu'elle avait insulté.

Touchée à la poitrine, la victime est parvenue à regagner son logement, où elle est discrètement montée dans sa chambre. Dans le courant de la nuit, l'état de santé d'Elizabeth s'est détérioré et la jeune fille a été conduite en urgence à l'hôpital. Les médecins n'ont malheureusement rien pu faire pour sauver sa vie.

D'après la presse locale, la police a arrêté un jeune homme de 16 ans, suspecté de s'être servi d'une lame tranchante pour poignarder l'adolescente. Il semble que le groupe de garçons avait bu de l'alcool avant la bagarre. On ignore toutefois si les filles en avaient fait autant. «Pour l'heure, nous avons des raisons de croire que l'écolière a été tuée en raison d'une animosité entre elle et le suspect après qu'elle l'avait insulté», a déclaré un porte-parole de la police. L'enquête est en cours.

(joc)