Etats-Unis

21 mars 2020 22:36; Act: 21.03.2020 22:36 Print

Elle buvait sa tasse de thé près du corps de son mec

Deux jours après avoir égorgé son petit ami, une jeune femme a appelé la police et affirmé avoir agi en légitime défense. En attendant l'arrivée des forces de l'ordre, elle a pris ses aises.

Une faute?

Une jeune femme de 30 ans a plaidé non coupable de meurtre au second degré, cette semaine dans le Vermont. Averil Beliveau a avoué avoir tué son petit ami en l'égorgeant, mais elle affirme avoir agi en état de légitime défense. Samedi matin, l'Américaine domiciliée à Bolton a appelé la police depuis le studio qu'elle partageait avec Cameron Faling, son compagnon âgé de 45 ans.

Une fois arrivées sur place, les forces de l'ordre se sont retrouvées face à une scène surréaliste: la trentenaire était en train de boire une tasse de thé dans un logement maculé de sang. Durant son interrogatoire, Averil Beliveau a expliqué avoir agressé son petit ami le 12 mars vers 21h avant de le laisser agoniser pendant deux heures. Elle aurait ensuite laissé son corps à l'intérieur de l'appartement et se serait rendue chez ses parents, où elle se serait changée, rapporte WCAX 3. L'Américaine a dormi dans la pièce où le meurtre s'est déroulé et s'est finalement décidée à appeler la police deux jours après.

Une version peu crédible

Face aux enquêteurs, la trentenaire a avoué avoir égorgé son compagnon mais a affirmé s'être défendue parce que sa vie était en danger. D'après la jeune femme, elle et son homme se disputaient constamment à propos des tâches ménagères et elle lui reprochait de ne pas lui avoir acheté de marijuana. Selon les premiers éléments de l'enquête, rien n'indique cependant que le quadragénaire ait tenté d'étrangler sa petite amie. En revanche, le cadavre de la victime présentait des blessures défensives.

La jeune femme a été incarcérée sans possibilité de libération sous caution. «Son état mental fait naître quelques inquiétudes, elle pourrait représenter un danger pour la population», a fait savoir Sarah George, procureur du comté de Chittenden.

(joc)