États-Unis

01 avril 2019 14:23; Act: 01.04.2019 14:42 Print

Elle pensait prendre un Uber, c'était un tueur

Le corps d'une étudiante américaine a été retrouvé sans vie en Caroline du Sud. La jeune femme croyait monter dans le véhicule qu'elle avait commandé.

Sur ce sujet
Une faute?

L'histoire fait froid dans le dos. Vendredi soir, Samantha Josephson, jeune étudiante américaine de 21 ans, décide de rentrer chez elle après une soirée dans la ville de Columbia, dans l'État de Caroline du Sud aux États-Unis. Comme beaucoup de gens, elle commande un Uber.

Quelques minutes plus tard, une Chevrolet Impala noire s'arrête à l'extérieur du bar, comme le montrent des images de surveillance. Samantha salue ses amis et monte dans la voiture, pensant qu'il s'agit du véhicule qu'elle a commandé via l'application. Mais c'est en fait un imposteur, et le chauffeur n'a aucune intention de la ramener chez elle.

Le lendemain matin, les colocataires de Samantha constatent que la jeune femme n'est pas rentrée. N'ayant aucune nouvelle de sa part, ils s’inquiètent et décident d'appeler la police dans l'après-midi. Des recherches sont alors lancées pour retrouver la jeune femme disparue. Jusqu'à ce qu'un cadavre soit découvert par des chasseurs, quelques heures plus tard, dans un champ du comté de Claredon, à environ 150 km de Columbia. L'autopsie révélera qu'il s'agit bel et bien du corps de Samantha Josephson.

Son téléphone était dans la boîte à gants

La police est parvenue à identifier et retrouver le véhicule dans lequel était montée Samantha. En le fouillant, ils découvrent du sang sur le siège passager et dans le coffre. Les analyses montreront qu'il correspond à celui de la jeune femme, comme l'a déclaré le chef de la police lors d'une conférence de presse. Preuve supplémentaire, s'il en fallait une: dans la boîte à gants, les enquêteurs ont retrouvé le téléphone portable de Samantha.

Autre détail sordide: la police révèle que les verrous de sécurité pour enfants avaient été enclenchés, rendant l'ouverture des portes impossible pour les passagers. La Chevrolet contenait aussi une grande bouteille d'eau de Javel, des lingettes antibactériennes et du nettoyant à vitres, vraisemblablement utilisés pour tenter de masquer les preuves.

L'enquête devra déterminer les causes exactes de la mort de Samantha Josephson. Le chauffeur du véhicule, un homme de 24 ans, a été interpellé et sera jugé pour meurtre et enlèvement.

Contacté par CNN, Uber a refusé de commenter cette affaire. Sur son site internet, l'entreprise conseille à ses clients de vérifier systématiquement que la plaque d'immatriculation, la photo du conducteur et son nom correspondent à ce qui est indiqué dans l'application avant de monter dans la voiture.

(lph)