États-Unis

16 avril 2019 15:31; Act: 16.04.2019 15:31 Print

Jardin, garage, frigo: des cadavres de chats partout

Une jeune femme de 25 ans a écopé de 2 ans de prison avec sursis pour cruauté sur animaux. Soixante-quatre chats morts avaient été retrouvés dans sa propriété.

Une faute?

Une Américaine de 25 ans a été reconnue coupable de cruauté sur animaux, vendredi. Caycee Bregel, originaire du Minnesota, a été condamnée à 2 ans de prison avec sursis, 200 heures de travaux d'intérêt général et 90 jours d'assignation à résidence avec un bracelet électronique. La jeune femme devra par ailleurs suivre un traitement psychiatrique, rapporte Fox 9.

Les faits remontent au mois de mai 2018, alors que Caycee Bregel gérait l'organisation Minnesota Animal Rescue. Les forces de l'ordre ont commencé à s'intéresser à l'Américaine après avoir reçu plusieurs appels signalant un cochon de 180 kilos en liberté près de chez elle. Lors d'une perquisition, la police a découvert 107 chats dont 64 étaient morts, un cochon d'Inde et cinq chiens.

Euthanasie inévitable

Les cadavres avaient été vaguement enterrés à droite à gauche dans le jardin, ou alors placés dans des frigos, des congélateurs, et dans le garage. Parmi les animaux encore en vie, plusieurs chiens et chats étaient dans un état alarmant, et certains ont dû être euthanasiés. Un des félins n'ayant pas pu être sauvés avait les deux yeux fermés à cause d'une sécrétion jaune. Les forces de l'ordre ont par ailleurs relevé une «odeur extrêmement forte d'urine et d'excréments» dans la propriété.

Entre juillet 2017 et février 2018, Animal Humane Society avait confié environ 150 chats à Caycee Bregel. Selon un enquêteur et membre de cette organisation, il arrive que des personnes choisissant de recueillir des animaux craquent. «Si nous savions pourquoi les gens font ce qu'ils font, nous réglerions le problème. Mais nous ne pouvons pas retirer les animaux à tout un chacun sous prétexte que nous soupçonnons qu'il y aura un problème», a réagi Keith Streff.

(joc)