Grande-Bretagne

11 juillet 2014 22:08; Act: 11.07.2014 23:12 Print

Elle retourne vivre chez ses parents, ils se tuent

Deux personnes âgées se sont suicidées peu après le retour de leur fille à leur domicile. Coïncidence? Les voisins en doutent et évoquent une relation difficile entre les protagonistes.

storybild

C'est dans cette maison que vivait le couple. (Photo: Google)

Une faute?

Deux personnes âgées se sont jetées mercredi devant un train qui passait à grande vitesse dans le village anglais de Cherry Willingham. Peter Smith, 80 ans, et son épouse Betty, 78 ans, ont été tués sur le coup. Dans le village, tout le monde se demande ce qui a bien pu pousser ce paisible couple à en finir avec la vie.

Selon des voisins, les Smith étaient en proie à des problèmes familiaux: la relation que Peter et Betty entretenaient avec leur fille, Jane, était en effet plutôt chaotique. Or, il se trouve que la quinquagénaire, que son entourage décrit comme «vulnérable», a débarqué en taxi devant chez ses parents et leur a annoncé qu'elle et son compagnon emménageaient chez eux.

C'est peu après cette arrivée impromptue que les Smith ont marché jusqu'aux voies de chemin de fer pour en terminer avec la vie. Une simple coïncidence? Geoff, qui vivait juste à côté du couple, n'y croit pas. Il a raconté que le jour du drame, il a remarqué une «forte tension» entre le couple et sa fille.

«Il faisait tout pour sa fille»

Des témoins vivant près du domicile de Jane ont également fait part d'une relation particulière entre leur voisine et ses parents. «Son père faisait le jardin pour elle, il lavait les vitres et faisait même les courses. Il devait toujours attendre dehors, dans la voiture», raconte un voisin au «Daily Mail». «Il était un vrai gentleman. Il était si patient et faisait tout pour sa fille», ajoute Christine, une voisine de Jane.

Au village, tous ne croient pas que l'arrivée de la quinquagénaire chez ses parents soit la véritable cause du drame. Selon le «Lincolnshire Echo», certains se demandent si Monsieur ou Madame Smith était atteint(e) d'une maladie. La police, elle, continue d'enquêter mais l'accident est considéré comme non-suspect.

(joc)