États-Unis

17 janvier 2020 22:30; Act: 17.01.2020 22:30 Print

Elle attire un élève dans un plan à 3 avec une collègue

Une enseignante et coach de volleyball est accusée de viol au premier degré après sa partie de jambes en l'air avec un étudiant et une ancienne employée de son lycée.

Sur ce sujet
Une faute?

Une prof d'algèbre et coach de volleyball du lycée de Berryhill (Oklahoma) a été arrêtée et mise en examen pour viol, mardi. Joyce Churchwell, 40 ans, est accusée d'avoir entraîné un élève dans un plan sexuel à trois avec une ex-collègue. L'agression serait survenue à la mi-2019, et le personnel de l'établissement scolaire a alerté les autorités en décembre après la propagation d'une rumeur insistante. La quadragénaire et l'ancienne employée ont contacté l'élève de 18 ans via Snapchat, explique Tulsa World.

Le jeune homme a expliqué à la police que rapidement, les messages qu'il recevait étaient devenus provocants. Churchwell lui aurait par exemple envoyé des photos et des vidéos d'elle nue. Un jour, l'enseignante a écrit à son élève pour lui indiquer qu'elle se trouvait chez elle avec son ex-collègue, et que son mari était en déplacement. Le jeune homme s'est introduit par une fenêtre dans la chambre de la prof, où il a eu un rapport sexuel avec elle et l'ex-employée. L'un des enfants de l'enseignante se trouvait dans la maison au moment des faits.

En Oklahoma, l'âge de consentement est fixé 16 ans. Mais si la victime a entre 16 et 20 ans, qu'elle est scolarisée et qu'elle a des rapports sexuels avec un employé du corps enseignant, la loi considère cela comme un viol. La direction du lycée a fait savoir qu'elle coopérait avec les autorités et que Churchwell avait été suspendue. La quadragénaire a été incarcérée mardi et sa caution fixée à 5000 dollars. Quant à son ex-collègue, elle n'a, pour l'heure, pas été inquiétée.

(joc)