Etats-Unis

19 juin 2019 06:27; Act: 19.06.2019 11:09 Print

Elle tue sa «meilleure amie» pour 9 millions

Appâtée par une promesse de 9 millions de dollars, une adolescente a tué une de ses amies d'une balle dans la nuque.

storybild

Image d'illustration. (Photo: AFP)

Une faute?

Une jeune Américaine est soupçonnée d'avoir organisé le meurtre de sa «meilleure amie». Un homme qu'elle avait rencontré sur internet lui avait promis neuf millions de dollars si elle commettait ce crime.

D'après les enquêteurs, Danila B. âgée de 18 ans, qui vit en Alaska, a été recrutée pour tuer son amie par un homme de 21 ans, Darin S. Celui qui réside à des milliers de kilomètres d'elle, dans l'Etat d'Indiana, se faisait passer sur les réseaux sociaux pour un millionnaire et avait noué une relation avec elle.

Selon l'acte d'accusation, le duo a notamment parlé de violer et tuer quelqu'un en Alaska. Le jeune homme a promis au moins neuf millions de dollars pour ce crime, en échange d'images du meurtre. La femme a alors entrepris de rassembler des complices. Le petit groupe a choisi pour cible une femme de 19 ans, souffrant de troubles mentaux. Selon le père de cette dernière, elle avait l'âge mental d'une enfant de douze ans et considérait l'agresseur comme sa «meilleure amie».

Le 2 juin, la victime a été ligotée à l'aide de ruban adhésif et abattue d'une balle dans la nuque, avant d'être poussée dans une rivière au nord-est d'Anchorage, indique dans un communiqué le département de la Justice d'Alaska. Son corps a été retrouvé deux jours plus tard.

Meurtre et actes pédophiles

La police estime que la victime a été attirée par Denali B. et Kayden M., un adolescent de 16 ans, sous prétexte de faire une randonnée le long de la rivière. Celui-ci est accusé d'avoir tué la jeune fille avec une arme appartenant à Denali B. et de s'être débarrassé du corps. De son côté, elle communiquait avec Darin S. tout au long de cette macabre entreprise, lui envoyant «par Snapchat des photographies et des vidéos de la victime ligotée, et ensuite du corps», relève l'accusation.

Les deux agresseurs ont tous deux été mis en examen pour meurtre. Le prétendu millionnaire a lui aussi été arrêté, ainsi que trois autres jeunes mineurs soupçonnés d'avoir participé à l'organisation du guet-apens ou à son exécution.

Darin S. et Danila B. ont en outre été mis en examen mardi pour des actes pédophiles commis par cette dernière, là encore à la demande de Darin S., sur deux enfants âgés de huit et neuf ans ainsi qu'une victime de quinze ans.

(nxp/ats)