Honduras

17 juillet 2014 21:29; Act: 17.07.2014 21:36 Print

Fâché, un député abat un chauffeur de taxi

Un membre du parti d'opposition de gauche Liberté et refondation a été arrêté mercredi après avoir tué un chauffeur de taxi à l'issue d'une altercation routière à Tegucigalpa.

storybild

Interrogé par les médias locaux, le député a assuré avoir agi «en légitime défense». (Photo: Reuters/Jorge Cabrera)

Une faute?

Le chef de la police routière, Quintin Juarez, a expliqué que le député Luis Galdamez circulait à contre-sens quand son véhicule s'est trouvé face à celui du chauffeur de taxi Marvin Sanchez. Ce dernier a invectivé le député, les deux hommes sont sortis de voiture et l'élu a d'abord porté des coups à M. Sanchez.

Selon le policier, M. Galdamez, qui est également journaliste, a ensuite sorti un revolver et tiré sur son adversaire, qui a été hospitalisé avant de décéder de ses blessures. Sur des médias locaux, le député a assuré avoir agi «en légitime défense» car M. Sanchez aurait «tenté de (le) tuer avec une machette».

«Le collègue qu'il a abattu circulait tranquillement quand Galdamez est arrivé à contre-sens, à ce croisement (...), il descend, il donne des coups au collègue, en constatant que tous les confrères taxis arrivaient, il a sorti un pistolet, il a tiré deux fois, il l'a touché dans l'estomac», a raconté un autre chauffeur de taxi à des journalistes. M. Galdamez a été interpellé sur place.

Selon les Nations unies, le Honduras est le pays le plus violent au monde avec un taux d'homicide de 90 pour 100'000 habitants en 2012.

(afp)