Zurich

12 décembre 2019 21:32; Act: 12.12.2019 22:22 Print

Fini l'alcool pour les étudiants de l'EPFZ

Après une soirée bien arrosée, des étudiants de l'EPFZ ont laissé leur campus dans un sale état. La direction a sévi.

storybild

Bouteilles vides et autres reliquats ont fait jaser. (Photo: zvg)

Une faute?

Une beuverie, la semaine dernière, après une remise de diplômes des étudiants en architecture de l’EPFZ, a eu des conséquences radicales. La direction a interdit l’alcool dans tous les bâtiments du Département, a révélé le «Tages-Anzeiger». Au petit matin, des bouteilles, mégots, boîtes de pizza vides et verre cassé jonchaient le sol.

Les autorités ont expliqué leur décision en soulignant le danger pour le personnel et les étudiants. Certains d’entre eux ont été offusqués par la sévérité de la sanction: «C’est une punition collective qui ne se justifie pas. Un simple rappel à la responsabilité de chacun aurait suffi.» La direction a souligné que des déprédations avaient aussi été commises quelques jours plus tard sur des travaux de diplôme exposés dans le bâtiment.

(frs)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • MrPr le 12.12.2019 21:41 Report dénoncer ce commentaire

    A bon entendeur

    Vu que l'espace commentaire est ouvert : 3,2,1... go ! c'est parti pour extrapoler cet évènement à l'ensemble de la communauté étudiante de Suisse ! Et ensuite il va y avoir un décalage sur "ah mais c'est eux qui font la grève du climat et qui vont tous les week-end à Barcelone", et enfin un petit détour par Greta. C'est à chaque fois comme ça, les généralisation et comparaisons qui n'ont aucun lien apparent sont vite établies. Avant que vous vous énerviez, ça ne sert à rien de généraliser, tous les étudiants ne sont pas comme ça ! Merci d'avance, détendez-vous et à plus dans l'bus

  • fiesta le 12.12.2019 21:59 Report dénoncer ce commentaire

    Protection des jeunes sur l'alcool?

    Une fête sans alcool... n'est pas une fête? Des clopes dans un bâtiment? Alors que l'on a même pas le droit de s'en grillé une sur un quai de gare. Comme sanction, j'aurai fait nettoyer par les mêmes qui ont fou tu la merde! ou tu fait payé le nettoyage avec plus 20% comme amende.

  • greg le 12.12.2019 21:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    encore les autres qui paient

    et voilà, quelques personnes font n'importe quoi, ne fonr pas preuve de bon sens et c'est les autres qui paient... comme à peu près toutes les lois

Les derniers commentaires

  • Ange 0 et Démon 1 le 13.12.2019 15:37 Report dénoncer ce commentaire

    Les oppresseurs diplômés

    Fini l alcool... maintenant seulement des drogues dure et du sexe.... université = nid de futur drogué ,alcoolique qu'on va mettre dans les entreprises pour des postes à responsabilité... on forme des supers diplômés pour nous oppressers dans le futur... Vive la vie... Dans la joie et bonne humeur

  • Desponds guy le 13.12.2019 11:37 Report dénoncer ce commentaire

    Toutage de gueule

    Et après ça les étudiants dise que les etudes les stress , qu il apprenne la vie et le respect

  • JeanMac le 13.12.2019 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    Evidement !!

    Ce n'est pas parce qu'ils sont à l'EPFZ qu'ils sont plus intelligents que les autres ..... bonnets blancs et blancs bonnets

  • Kaya M le 13.12.2019 09:48 Report dénoncer ce commentaire

    mais oui

    les rappels à l'ordre, et à la prochaine occasion on recommence... de toute façon les étudiants s'en foutent et nous traitent de vieux

  • Fabienne le 13.12.2019 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    L'écologie étudiante

    Ces mêmes étudiants qui manifestent pour le climat et qui laissent les bouteilles et les clopes partout. Bref, des étudiants quoi!

    • Romano le 13.12.2019 09:19 Report dénoncer ce commentaire

      Au jardin des enfants gâtés

      "Bref! Des étudiants quoi". Je ne suis pas d'accord. Ce ne sont pas des collégiens, mais de futurs architectes. Du moins, je l'espère.