Etats-Unis

04 juillet 2014 11:17; Act: 04.07.2014 11:58 Print

Folle d'un jihadiste, elle voulait le rejoindre

Une Américaine âgée de 19 ans était sur le point de retrouver son terroriste d'amoureux près de la frontière syrienne quand elle a été arrêtée. Elle risque 15 ans de prison.

Source: YouTube
Sur ce sujet
Une faute?

Shannon Maureen Conley, une infirmière âgée de 19 ans, a été arrêtée le 8 avril à l'aéroport de Denver (Colorado), alors qu'elle était sur le point de décoller pour Francfort, en Allemagne. La jeune femme a fait une première apparition au tribunal mercredi. Elle est accusée de conspiration dans le but de fournir de l'aide matérielle à une association terroriste étrangère.

Selon ABC News, l'Américaine avait prévu de rejoindre Istanbul, en Turquie, puis Adana, qui se situe à quelques heures de route de la frontière syrienne. Shannon a expliqué aux enquêteurs qu'elle espérait y retrouver son amoureux, qu'elle avait rencontré sur Skype. L'Américaine avait l'intention de vivre avec lui en assumant son rôle d'épouse et d'infirmière du camp de terroristes. Les parents de la jeune femme ont précisé aux autorités que le prétendant de leur fille était un Tunisien âgé de 32 ans.

«Quand Conley a dit à son correspondant qu'elle voulait fournir le camp en services médicaux, il lui a dit que c'était une bonne chose parce qu'ils avaient besoin de plus d'infirmières», disent les documents judiciaires. Lors de sa déclaration sous serment, Shannon a affirmé qu'elle était consciente que ses plans étaient potentiellement illégaux et qu'elle risquait d'être arrêtée. Elle n'avait donc aucune intention de rentrer aux Etats-Unis. L'infirmière a dit aux enquêteurs qu'ils n'arriveraient pas à lui faire changer d'avis et qu'elle partirait de toute façon.

Un comportement suspect

A la question de savoir si elle s'engagerait dans des combats sur le champ de bataille, la jeune femme a répondu que «si c'était absolument nécessaire, alors oui. Je n'aimerais pas... mais je le ferais.»

Shannon avait attiré l'attention du FBI en novembre, lorsque le pasteur de l'église d'Arvada (Colorado) avait appelé la police pour rapporter le comportement suspect de la jeune femme, selon CNN. En décembre, l'infirmière avait expliqué à un agent du FBI qu'elle venait de rejoindre les «Army Explorers» américains pour suivre un entraînement de tactique militaire et d'utilisation d'armes à feu. Selon les documents judiciaires, «elle avait ensuite l'intention d'utiliser ses connaissances pour partir à l'étranger et rejoindre le jihad». Les autorités l'avaient interrogée à sept reprises pendant les cinq mois précédant son arrestation. Si elle est reconnue coupable, l'Américaine risque 15 ans de prison.

(joc)