Sortie illégale d'Ukraine

24 mars 2011 13:01; Act: 24.03.2011 13:58 Print

Il enlève ses propres filles

Deux Français ont été arrêtés à la frontière ukraino-hongroise. Ils tentaient de ramener en France les bébés nés d'une mère porteuse qui étaient cachés dans une armoire de leur camping-car.

storybild

Les deux petites filles avaient été cachées dans un des placards du camping-car. (Photo: AP)

Une faute?

Deux jumelles âgées d'à peine 2 mois, nées d'une mère porteuse en Ukraine, avaient été cachées dans un placard du camping-car de leur père biologique. Ce dernier, accompagné de son propre père. Les deux Français ont été arrêtés lundi à la frontière ukraino-hongroise, ont précisé les gardes-frontière dans un communiqué.

Retrouvées inconscientes, les fillettes ont été transportées dans un hôpital local, où les médecins ont découvert qu'on leur avait fait avaler des somnifères, a précisé le porte-parole de l'antenne locale des gardes-frontière, Edouard Stebliouk.

«Leur état de santé est stable et leurs jours ne sont pas en danger», a-t-il ajouté.

Les deux hommes ont expliqué qu'ils voulaient établir des passeports français pour les jumelles et croyaient que cela n'était possible qu'en France. Ils ont été placés en détention et font l'objet d'une enquête judiciaire pour «transfert illégal de personnes par la frontière», a souligné Edouard Stebliouk.

Située aux portes de l'Union européenne, l'Ukraine est considérée comme un paradis légal pour les étrangers recherchant des mères porteuses, en raison de sa législation libérale. Cette pratique, interdite ou strictement limitée dans la majorité des Etats européens, est légalisée depuis 2004 dans cette ex-république soviétique, dont plus d'un quart de la population vit sous le seuil de la pauvreté.

(afp)