États-Unis

22 février 2019 19:32; Act: 22.02.2019 19:32 Print

Il envoie 3 fois son amante assassiner sa fiancée

Un Américain de 32 ans est accusé d'avoir battu à mort sa fiancée à coups de batte de baseball. La maîtresse du suspect avait refusé à trois reprises de s'en charger.

Une faute?

Kelsey Berreth a trouvé la mort en novembre 2018 dans des circonstances atroces. Pendant plusieurs semaines, le mystère avait plané quant au sort de la jeune maman de 29 ans domiciliée dans le Colorado. L'instructrice de vol avait été repérée une dernière fois par des caméras de surveillance le jour de Thanksgiving: elle entrait dans un supermarché avec sa petite fille âgée de 1 an. Le corps de Kelsey n'a toujours pas été retrouvé, mais les enquêteurs ont déterminé, en décembre dernier, qu'elle avait été assassinée dans son appartement.

Le principal suspect de cette sordide histoire n'est autre que le fiancé de la victime: Patrick Frazee, 32 ans. D'après BuzzFeed, le couple ne vivait pas ensemble et était même séparé depuis quelque temps. Soupçonnée d'avoir joué un rôle dans le meurtre, la maîtresse de Patrick a livré un témoignage accablant contre lui. Krystal Kenney, qui a plaidé coupable de falsification de preuve au début du mois, a raconté avoir commencé une histoire d'amour avec le trentenaire l'année dernière. L'infirmière de 32 ans affirme qu'à trois occasions, Patrick lui a demandé de tuer Kelsey.



L'Américain aurait expliqué à sa maîtresse que sa fiancée maltraitait leur fille, bien qu'aucun élément ne tende à confirmer ses dires. Terrifiée par son amant, Krystal a fait mine d'obéir à sa demande. Mais elle n'a jamais pu passer à l'acte. Le 23 septembre, Patrick a demandé à l'infirmière d'empoisonner le café préféré de sa fiancée, un macchiato au caramel. Se faisant passer pour une voisine, Krystal a offert la fameuse boisson à la victime, mais elle affirme qu'elle ne l'avait pas empoisonnée. La jeune femme n'aurait, d'ailleurs, même pas touché à ce café.


Le 15 octobre, Patrick a donné un tuyau en métal à sa maîtresse, lui ordonnant de tuer la jeune maman. Là encore, Krystal n'a pas mis le plan à exécution. Six jours plus tard, le trentenaire a tendu une batte de baseball à sa complice, mais celle-ci a refusé. Devant les hésitations de sa maîtresse, le suspect a pris les choses en main. Il s'est rendu chez Kelsey et lui a bandé les yeux avec un pull, faisant mine de vouloir lui faire sentir des bougies. C'est à ce moment-là que l'Américain l'a battue à mort avec une batte de baseball. La fille du couple était présente dans l'appartement au moment du meurtre.

Après son passage à l'acte, Patrick a demandé à sa maîtresse de l'aider à nettoyer l'appartement. L'infirmière, qui a décrit une scène «horrible», dit avoir fait exprès de laisser quelques traces de sang pour que les enquêteurs les détectent. Selon elle, le suspect a placé le corps de Kelsey dans un sac noir, qu'il a déposé vers une ferme de la région en se rendant à son repas de Thanksgiving. L'homme aurait ensuite brûlé le cadavre et s'en serait débarrassé dans une décharge ou une rivière. Krystal, elle, s'est chargée de faire disparaître le téléphone et les clés de Kelsey.



Les autorités n'ont pas expliqué pourquoi la maîtresse de Patrick ne les avait pas alertées en découvrant ses sombres intentions. Elles n'ont pas non plus donné d'informations concernant le mobile du suspect. Un désaccord concernant la garde de leur petite fille pourrait être en cause. Après une audience préliminaire organisée mardi, le juge a estimé que les preuves étaient suffisantes pour convoquer Patrick devant la justice. Il a ordonné que le trentenaire soit maintenu en détention dans l'attente de son procès.

(joc)