Etats-Unis

30 mai 2012 15:51; Act: 30.05.2012 16:46 Print

Il lance ses viscères sur des policiers

Un déséquilibré mental américain de 43 ans s’est mutilé le cou, les jambes et l'abdomen avant de lancer ses intestins et des morceaux de peau au visage des forces de l’ordre, dimanche dernier.

Une faute?

Cet acte d’une violence absurde s’est déroulé dimanche à Hackensack dans le New-Jersey. La police avait été contactée pour intervenir chez Wayne Carter, un quadragénaire qui s’était barricadé dans sa maison rapporte 7sur7. Selon des témoins,l’homme menaçait de se mutiler avec une lame.

Une fois entrés à l’intérieur de la maison, les policiers ont découvert le suspect caché dans un coin. Il serait alors décidé à s’automutiler au cou, à l’abdomen ainsi qu’aux jambes. Les policiers ont tenté de l’arrêter en lui distillant une dose de spray au poivre mais le déséquilibré a continué de se lacérer le corps.

Et ce n’est pas tout. Wayne Carter a ensuite décidé de jeter ses entrailles, des bouts de peau et des morceaux d’intestin à la face des policiers. Ces derniers ont appelé le SWAT en renfort afin d’immobiliser l’homme et l’hospitaliser. Il se trouve toujours dans un état critique. D’après la police, Wayne Carter souffre d’une maladie mentale et sa grande consommation de médicament pourrait être la cause du drame.

(20 minutes)