France

13 juin 2019 19:25; Act: 13.06.2019 19:27 Print

Il met fin à ses jours à coups de fourchette

Un Malien de 45 ans a commis l'irréparable à l'aide d'un ustensile de cuisine, mercredi matin à Paris. Une enquête a été ouverte.

Sur ce sujet
Une faute?

Le commissariat du 18e arrondissement de Paris s'est lancé dans une enquête pour mort suspecte, après le suicide présumé d'un individu à coups de fourchette. Les circonstances de la mort de Moussa, un Malien de 45 ans qui était en visite chez une famille amie dans la capitale française, doivent être éclaircies.

Mercredi matin, les pompiers ont retrouvé la victime allongée dans le salon, encore consciente. L'homme s'était planté une fourchette dans chaque oeil et dans la carotide. Il est décédé peu après d'un arrêt cardio-respiratoire. «Les pompiers ont tout fait pour le sauver. (...) Il est mort dans leurs bras», confie au «Parisien» Koura, la personne qui l'hébergeait.

D'après un témoin cité par le quotidien français, la victime «travaillait au McDo». Le quadragénaire rendait visite à la famille de Koura depuis mardi quand le drame est survenu, mercredi vers 6h30. C'est la mère de famille qui, après avoir entendu des cris, a découvert l'horreur. «La veille au soir, il était normal. On a dîné tous ensemble. Je ne sais pas ce qui a déclenché ça», explique-t-elle. Une autopsie a été réalisée jeudi.

(joc)