Etats-Unis

20 février 2019 18:51; Act: 20.02.2019 18:51 Print

Il met le bazar en laissant un pourboire de 22'000 fr.

Ivre, défoncé et armé, un Américain a semé la pagaille dans un hôtel de Nashville en laissant des bonnes mains astronomiques aux serveuses.

Une faute?

C'est une bien étrange journée qu'a passé Joel Boyers, lundi à Nashville (Tennessee). Tout a commencé quand des amis de l'Américain ont alerté la police après avoir reçu des messages bizarres de sa part. L'homme disait avoir consommé des drogues qui amélioraient l'intelligence et avoir bu de l'alcool alors qu'il portait une arme sur lui. «Il a aussi fait des déclarations improbables sur Facebook, parlant d'abandonner son enfant», peut-on lire dans le rapport.

Quand les autorités ont mis la main sur Boyers, il se trouvait dans un hôtel du centre-ville, raconte USA Today. Approché, l'homme a avoué avoir passé sa journée à boire de l'alcool et à fumer de la marijuana tout en étant en possession d'une arme à feu. Le personnel de l'établissement a ensuite raconté à la police que Boyers avait semé une pagaille pas possible au bar en laissant des pourboires astronomiques, dont la valeur totale avait atteint 22'000 dollars (22'000 francs). Du coup, les serveuses se crêpaient le chignon pour le servir, ce qui a passablement dérangé les autres clients.

L'Américain a rendu son arme sans broncher. Il n'a pas fallu longtemps aux officiers pour déterminer que Boyers n'était pas dans son état normal: ses yeux étaient humides et injectés de sang, et il sentait l'alcool à plein nez. Arrêté, l'individu a été mis en examen pour intoxication sur la voie publique et possession d'arme à feu sous l'effet de substances. Il a été brièvement incarcéré avant d'être libéré sous caution. Boyers devra s'expliquer face à la justice le mois prochain.

(joc)