Dubaï

29 octobre 2014 09:31; Act: 29.10.2014 09:41 Print

Il planque de la drogue au milieu de tapis de prière

Un Pakistanais a été condamné à 15 ans de prison pour avoir tenté de faire entrer à Dubaï 24 kilos d'héroïne dissimulés au milieu de tapis de prière, de chapelets et de copies du Coran.

Une faute?

L'homme, arrêté par des inspecteurs des douanes à l'aéroport international de Dubaï, a été reconnu coupable de possession et de contrebande de drogue, a précisé mercredi le quotidien Gulf News, ajoutant qu'il avait écopé d'une amende de 200'000 dirhams (43'000 euros), et avait 15 jours pour faire appel.

L'héroïne était dissimulée dans cinq sacs qui disposaient d'un double fond, détecté par un appareil à rayon X, selon le quotidien, qui ne précise pas la date de l'arrestation.

«Quand nous avons ouvert les sacs, nous avons trouvé des tapis de prière, des chapelets et des copies du Coran, ainsi que de la nourriture et la drogue», a expliqué un inspecteur cité par le journal. Le Pakistanais, âgé de 30 ans, sera expulsé après avoir purgé sa peine, a décidé le tribunal.

Dubaï est l'un des sept membres de la fédération des Emirats, dont la législation est très stricte en matière de stupéfiants. La possession de drogue y est passible d'au moins quatre ans de prison et le trafic est puni de la peine de mort, souvent commuée en détention à perpétuité.

(afp)