Désespéré

18 mars 2011 11:47; Act: 18.03.2011 13:24 Print

Il se coupe les jambes à la scie à métaux et meurt

Un homme de 65 ans a perdu la vie en s'amputant les deux jambes. Il ne supportait plus son handicap, survenu dix ans plus tôt après une bagarre qui a mal tourné.

Une faute?

Barrie Hepburn n'en pouvait plus de son handicap. Il était à bout de nerfs. A tel point qu'il a décidé d'en finir en se coupant la source de son malheur: ses jambes, dont il avait perdu l'usage voilà dix ans.

Le drame remonte au mois d'août dernier à Londres, comme le révèle le quotidien anglais The Sun. Les secours ont reçu plusieurs appels de Barrie qui leur explique qu'il se vide de son sang et qu'il a besoin de secours immédiats.

«Autour de lui étaient répartis des papiers journaux baignant dans le sang de la victime», se rappelle l'ambulancier Gary Allsop.

«Une scie à métaux était coincée dans sa jambe droite et sa jambe gauche était coupée, visiblement par le même outil. Monsieur Hepburn avait essayé de faire un garrot avec un tourniquet en plastique pour tenter de stopper l'hémorragie. Un couteau maculé de sang traînait aussi à proximité».

Il regardait des vidéos de personnes qui s'amputaient

Le malheureux avait perdu l'usage de ses jambes suite à une bagarre qui avait finit en fusillade dix ans auparavant. Il y avait survécu miraculeusement. Depuis, il vivait dans un état dépressif.

L'épouse de Barrie Hepburn a indiqué aux enquêteurs que son mari avait déjà tenté par trois fois de mettre fin à ses jours. Il avait l'habitude de regarder des vidéos de personnes qui pratiquaient l'auto-amputation et les lui avaient même montrées.

Ironie du sort, son épouse n'est autre que Susan Hepburn, psychothérapeute très célèbre en Grande-Bretagne qui a suivi de nombreuses stars.

(frb)