France voisine

04 novembre 2019 11:15; Act: 04.11.2019 12:46 Print

Huit braqueurs étaient sur le point de sévir en Suisse

Des individus dangereux ont été interpellés jeudi dans une forêt de France voisine. Ils s'apprêtaient à braquer un fourgon de métaux précieux en Suisse, probablement à Genève.

Sur ce sujet
Une faute?

Les autorités françaises ont, semble-t-il, empêché un énième braquage de fourgon en Suisse. Jeudi matin, huit individus âgés de 30 à 50 ans ont en effet été interpellés lors d'une vaste opération de police dans une forêt de Collonges, en France voisine. Ces hommes préparaient le braquage d'un transport de métaux précieux en Suisse, rapporte «Le Parisien».

Les malfaiteurs s'étaient donné rendez-vous dans les bois pour préparer leur plan d'action. Pris en flagrant délit, ils n'ont pas eu le temps de résister à leur interpellation. Les huit braqueurs ont été placés en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire à Lyon et doivent être mis en examen pour «association de malfaiteurs». Plusieurs voitures, des Kalachnikov, des explosifs et des brouilleurs d'ondes ont par ailleurs été saisis. Pour l'heure, aucun d'entre eux n'a accepté de parler face aux enquêteurs.

«Plusieurs repérages du côté de Genève»

Les autorités françaises travaillaient depuis deux mois en collaboration avec la police suisse pour tenter de coincer cette bande. «Ils avaient fait plusieurs repérages du côté de Genève», glisse une source proche du dossier. Une enquête particulièrement compliquée, tant les malfaiteurs se sont montrés prudents: ils sont parvenus à déjouer les dispositifs de surveillance de la police pendant des semaines, et ne communiquaient que via des téléphones cryptés.

C'est finalement grâce aux éléments de l'enquête que les forces de l'ordre françaises ont pu mettre la main sur les braqueurs, juste avant qu'ils ne passent à l'acte. «Le Parisien» souligne que parmi les hommes arrêtés figurerait un certain Mohamed D., un individu de 33 ans interpellé en 2010 lors du braquage à l'explosif d'un bureau de change à Thônex (GE). Les braqueurs neutralisés sont majoritairement issus de la communauté des gens du voyage et de «quartiers sensibles» de Lyon, de l'Isère ou encore du Nord de la France.

La Suisse romande «eldorado» des braqueurs

Cette interpellation survient dans un contexte particulièrement mouvementé dans notre pays. En trois ans, une demi-douzaine de camions blindés ont en effet été braqués en Suisse romande, dont deux au Mont-sur-Lausanne (VD) en juin 2019 et avril 2018.


Fin août, deux fourgons de transport de fonds ont été pris d'assaut à la sortie d'autoroute de La Sarraz (VD). L'un d'entre eux a pu s'enfuir, tandis que le deuxième a été incendié.

Mi-août, à Genève, deux hommes armés avaient attaqué simultanément les succursales de deux banques, dans le quartier de Champel.

(joc)