France

04 janvier 2016 13:25; Act: 05.01.2016 10:44 Print

Ils se filment en plein viol et se vantent sur Snapchat

Deux individus ont été arrêtés dimanche à Perpignan (sud). Après avoir abusé d'une jeune femme, ils avaient posté les images de l'agression sur les réseaux sociaux.

storybild

Les deux suspects se vantaient encore sur internet quand la police a débarqué pour les arrêter. (Photo: Twitter)

Une faute?

Une vidéo montrant une jeune femme en train de se faire violer par deux hommes a été publiée le week-end dernier sur les réseaux sociaux. Les images montrent deux individus abuser de leur victime et lui faire subir «des actes dégradants», rapporte France Info. La jeune femme, qui semble amorphe, est peut-être ivre ou droguée. Elle essaie de résister à ses agresseurs, qui la déshabillent puis l'agressent à tour de rôle, dans des conditions très violentes et sordides. Les images ne laissent pas de place au doute: il y a bien eu viol. Mais les visages des deux hommes n'apparaissent à aucun moment.

Choqués, des internautes ont réclamé la suppression de cette vidéo. Des proches des deux agresseurs ont alerté la police nationale française via son compte Twitter. Les images ont circulé principalement sur Facebook, mais selon France Info, elles ont été publiées à l'origine sur Snapchat.


Il n'aura fallu que quelques heures aux autorités pour identifier et localiser les violeurs. Arrivée sur les lieux de l'agression, dimanche matin à Perpignan (sud), la police a retrouvé les deux suspects devant leur ordinateur, encore en train de se délecter de leur «exploit» sur les réseaux sociaux. Les deux individus ont été arrêtés, rapporte France Bleu. Agés d'une vingtaine d'années, ils ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour «viol aggravé». L'un des deux suspects avait raconté sur Facebook, vidéo à l'appui, que son bracelet électronique lui avait été retiré le 10 novembre dernier.

Retrouvée prostrée dans l'appartement où l'agression s'est déroulée, la victime est en état de choc. Elle a été prise en charge et dit ne se souvenir de rien.

(joc)