Thurgovie

08 janvier 2016 10:55; Act: 08.01.2016 11:04 Print

Incendie de Steckborn: une batterie en cause

Un incendie en décembre avait détruit six maisons et blessé trois personnes à Steckborn.

storybild

Les enquêteurs ont pu localiser le foyer du sinistre. (Photo: Police cantonale)

Une faute?

Une batterie lithium-polymère en train d'être rechargée est à l'origine de l'incendie qui a détruit six maisons dans la vieille ville de Steckborn (TG), au bord du lac de Constance, le 21 décembre dernier. Les dégâts se chiffrent à six millions de francs.

Les enquêteurs ont pu localiser le foyer du sinistre dans une chambre du deuxième étage de l'une des maisons détruites, indique la police thurgovienne vendredi. Ils y ont retrouvé une batterie lithium-polymère pour modèle miniature, reliée à un chargeur.

Risque d'explosion

La police met en garde contre une utilisation non conforme de ces batteries. Si elles sont surchargées ou endommagées, elles peuvent gonfler, se consumer de l'intérieur, s'embraser voire même exploser.

Trois personnes avaient été blessées dans le sinistre et trente s'étaient retrouvées sans toit. Certaines des bâtisses touchées étaient inscrites au patrimoine historique.

(nxp/ats)