Croatie

03 juillet 2014 15:04; Act: 03.07.2014 15:08 Print

Interdit de tenter de se suicider pendant le job

Un tribunal de Croatie a limogé une femme de ménage faisant valoir que celle-ci avait perdu la confiance de son employeur lorsqu'elle a voulu mettre fin à ses jours pendant son travail.

Une faute?

«La pauvre femme est accusée d'avoir failli à faire le ménage dans le tribunal avant de tenter de se suicider ce qui lui a valu de perdre la confiance de ses employeurs», a expliqué jeudi à l'AFP, Sinisa Kuhar, secrétaire général du syndicat des employés dans le secteur public, commentant ce verdict prononcé en juin.

M. Kuhar a qualifié la décision de limoger la femme de ménage de «cruelle et absurde».

Ivana Muhar, 28 ans, a tenté de se suicider en avril dernier en se jetant du toit du tribunal de Samobor, une petite ville proche de Zagreb. Elle a survécu à cette tentative et est actuellement hospitalisée dans un établissement psychiatrique à Zagreb.

Le mois dernier, le tribunal a décidé de mettre un terme au contrat de Mme Muhar avançant que la tentative s'était produite «pendant les heures de travail alors qu'elle ne s'était pas acquittée de ses tâches».

Mme Muhar a ainsi «commis une grave violation de ses obligations de travail» et «a perdu la confiance de son employeur», selon des extraits de la décision du tribunal diffusés sur le site du syndicat.

Le tribunal de Samobor, contacté par l'AFP, n'a pas été en mesure de commenter cette affaire dans un premier temps.

(afp)