Birmanie

25 avril 2019 09:52; Act: 25.04.2019 13:13 Print

Arrêté pour en avoir trop montré sur Facebook

Un Américain a été appréhendé par la police birmane, qui a saisi près de 350'000 plants de marijuana et 270 kilos de cannabis. Des images sur les réseaux sociaux sont à l'origine de cette descente.

storybild

Près de 350'000 plants de marijuana ont été saisis près de Mandalay. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un Américain a été interpellé récemment par la police en Birmanie après la découverte de plusieurs centaines de milliers de plants de cannabis dans le centre du pays, ont annoncé les autorités locales.

Alertés par des photos sur Facebook, les policiers ont mené une opération lundi dans une zone industrielle près de Mandalay, seconde ville de Birmanie.

Ils ont saisi près de 350'000 plants de marijuana, 380 kilos de graines et 270 kilos de cannabis, selon le Comité central de lutte contre l'abus des drogues (CCDAC).

John Fredric Todoroki, 63 ans, a été arrêté aux côtés de deux citoyens birmans. Un autre citoyen américain est toujours recherché.

La police était-elle au courant?

«Nous ignorions l'existence» de cette plantation, a relevé un policier sous couvert d'anonymat.

Mais certaines voix sur les réseaux sociaux s'interrogeaient, se demandant comment la plantation avait pu acquérir une telle importante sans que les autorités n'aient été au courant de son existence.

La Birmanie, numéro deux de la production d'opium derrière l'Afghanistan, selon l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), est aussi un des plus gros producteurs de méthamphétamines dans le monde, si ce n'est le premier, devançant l'Amérique latine et fournissant aussi loin que Sydney (Australie) ou Tokyo. Mais les plantations de cannabis restent rares dans le pays.

(nxp/afp)