15 avril 2008 13:28; Act: 15.04.2008 13:31 Print

JJ3: l'Italie dénonce une décision «erronée et irrationnelle»

L'Italie a dénoncé mardi le tir de l'ours JJ3 dans les Grisons.

Une faute?

Le ministre sortant de l'environnement Alfonso Pecoraro Scanio a critiqué une décision «erronée et irrationnelle», alors que Rome avait offert son aide à la Suisse.

Pour le ministre Vert, il s'agit d'un acte «très grave». «En Suisse comme en Bavière pour l'ours Bruno (abattu en 2006), on assume une décision erronée et irrationnelle qui rend plus difficile la réintroduction d'un animal qui a toujours habité dans l'arc alpin», a-t-il affirmé, cité par l'agence italienne ANSA.

«On aurait pu faire autre chose. On aurait dû éviter de l'abattre», a-t-il ajouté. «Nous avions exprimé notre disponibilité à le reprendre, on aurait pu le déplacer vers des zones moins fréquentées», a-t-il dit, précisant que Rome avait offert à la Suisse «une aide humaine et matérielle» pour sauver le plantigrade.

JJ3 était né en 2006 de l'union entre la femelle Jurka et le mâle Joze, des ours du Trentin italien.

M. Pecoraro Scanio appelle au «dialogue et non à la fermeture» pour assurer la protection des espèces. «Il est évident que ces animaux ont besoin d'une protection dans un cadre transfrontalier. Et l'Europe devra affronter ce problème», affirme-t-il.

(ats)