États-Unis

18 février 2020 21:23; Act: 18.02.2020 21:23 Print

La «photographe pour bébés» avait un plan tordu

Une trentenaire se faisant passer pour une photographe est soupçonnée d'avoir drogué une jeune maman pour lui voler son enfant. Elle avait déjà tenté le coup avec au moins quatre autres femmes.

Une faute?

Une Américaine de 38 ans et sa fille de 16 ans ont été arrêtées vendredi dernier à Spanaway (Washington). Il est reproché aux deux femmes de s'être fait passer pour des photographes pour bébé et d'avoir drogué une jeune maman pour lui voler son enfant de 14 mois. Juliette Parker a été mise en examen pour agression et tentative d'enlèvement.

Elle a été libérée dimanche après s'être acquittée d'une caution de 50'000 dollars. Sa fille a été placée dans un centre de détention pour mineurs, mais on ignore si elle a également été relâchée. Les deux prévenues doivent se présenter devant le juge ce mardi. Selon KOAA, Juliette Parker était candidate à la mairie de Colorado Springs l'année dernière. L'un des problèmes qui lui tenaient alors particulièrement à coeur était le relogement des sans-abri.

C'est à son domicile que la trentenaire a été interpellée. Neuf jours auparavant, une jeune maman appelait les urgences, expliquant qu'elle vomissait, qu'elle se sentait engourdie, somnolente et instable sur ses jambes après avoir reçu la visite de Juliette Parker. La victime présumée avait rencontré la trentenaire sur un groupe Facebook de jeunes mamans.

Un cupcake empoisonné

Juliette avait alors proposé à son interlocutrice de faire gratuitement des photos de son bébé afin d'étoffer son portfolio. Elle se serait ensuite rendue à trois reprises chez la jeune femme. «La suspecte a été vue en train de prendre des selfies avec le bébé de la victime et d'essuyer ses empreintes digitales sur des objets qu'elle avait touchés à l'intérieur de la maison», explique la police dans un communiqué.

Après le dernier shooting, Juliette Parker aurait offert un cupcake à la victime présumée. C'est immédiatement après que la jeune femme aurait commencé à se sentir mal. En demandant à la photographe et à sa jeune accompagnante de s'en aller, la mère a remarqué que le duo lui avait volé les clés de sa maison. La police en arrive donc à la conclusion que Parker avait l'intention de voler l'enfant et de l'élever comme s'il était le sien. Au moins quatre autres victimes auraient déjà été identifiées et un appel à témoins a été lancé.


(joc)