Enfants fauchés à Lorient

18 juin 2019 11:32; Act: 18.06.2019 19:26 Print

Le chauffard a été interpellé dans un hôtel

En fuite depuis le 9 juin après avoir percuté deux enfants, Killian L-R a été arrêté mardi dans un établissement du Morbihan (Bretagne).

Une marche blanche est organisée à Lorient en hommage aux deux enfants fauchés dimanche par un chauffard. Le garçon de 10 ans a été tué, la fillette de 7 ans est gravement blessée. Le chauffard est toujours recherché.
Sur ce sujet
Une faute?

La cavale de Killian L-R est terminée, rapporte «Le Parisien». Mardi vers 11 h, le jeune homme de 20 ans a été interpellé mais le lieu de cette arrestation est encore incertain. Selon une source proche de l'enquête, il a été arrêté à Caudan. Mais de source policière, l'arrestation aurait eu lieu à Lanester.

Le personnel de l'établissement a reconnu le suspect et alerté les autorités. Gaëlle, sa passagère âgée de 21 ans, s'était rendue mercredi dernier. Il n'a pas opposé de résistance et a été placé en garde à vue dans les locaux de la sûreté départementale de Lorient, selon la même source.

Le drame est survenu dimanche 9 juin, à Lorient (Bretagne). Après avoir fui un contrôle routier, Killian L-R était suivi à distance par la gendarmerie. Sa voiture, une Citroën Némo, circulait à vive allure quand elle a percuté dans un premier temps un autre véhicule en sortie de rond-point, sans faire de blessé. Le jeune homme a ensuite fauché deux enfants sur un trottoir: un garçon de 10 ans a perdu la vie, et son cousin âgé de 7 ans a été grièvement blessé. Les deux suspects se sont enfuis à pied.

Pendant leur cavale les deux jeunes gens avaient coupé leurs téléphones portables et n'avaient effectué aucun retrait bancaire. Les enquêteurs, qui peinaient donc à les localiser, avaient lancé un appel à témoins. Killian L-R était déjà connu des services de police pour conduite sous l'emprise de stupéfiants. Une enquête pour homicide involontaire aggravé et blessures involontaires aggravées a été ouverte. Le suspect risque une peine de 10 ans de prison. Sa passagère, elle, a été mise en examen pour non-assistance à personne en danger et placée en détention provisoire vendredi soir.

(joc)