États-Unis

16 décembre 2019 11:53; Act: 16.12.2019 11:53 Print

Le coureur qui a fessé une journaliste a été arrêté

L'Américain de 43 ans qui a touché le derrière d'une jeune femme en plein direct a été mis en examen pour agression sexuelle et brièvement incarcéré, vendredi.

Sur ce sujet
Une faute?

Alex Bozarjian est allée au bout de ses menaces. Fessée en direct par un coureur lors d'un duplex en direct le 7 décembre à Savannah (Géorgie), la journaliste de la chaîne WSAV a bel et bien porté plainte. Vendredi, Thomas Callaway s'est rendu lui-même aux autorités. Arrêté et mis en examen pour agression sexuelle, ce père de famille de 43 ans risque jusqu'à un an de prison, rapporte NBC News. L'Américain a été libéré après le versement d'une caution de 1300 dollars.

«Alex Bozarjian est heureuse que les forces de l'ordre prennent cette histoire au sérieux. Elle estime qu'une journaliste devrait pouvoir faire son travail sans être agressée», a réagi Me Gloria Allred, avocate de la plaignante. La jeune femme de 23 ans ne fera plus aucun commentaire sur cette affaire. «Si le dossier va jusqu'au procès, elle sera entendue comme témoin», explique la femme de loi.


La chaîne qui emploie Alex Bozarjian a également applaudi l'arrestation de Thomas Callaway: «Personne ne devrait jamais être traité avec un tel irrespect. La sécurité et la protection de nos employés est la priorité absolue de WSAV-TV. Nous continuerons d'apporter notre soutien total à Alex au fur et à mesure que cette affaire progresse», peut-on lire dans un communiqué.

La semaine dernière, le quadragénaire, qui enseigne le catéchisme à des jeunes, avait fait son mea culpa lors d'une interview accordée à Inside Edition. «Alex, je suis désolé. C'était un acte affreux. C'était une terrible erreur», avait-il assuré à sa victime. «Que je sois prête ou non à entendre ses excuses, je veux prendre le temps de le faire. Je pense que le plus important dans cette histoire, c'est qu'il s'est servi d'une partie de mon corps», avait rétorqué la jeune femme sur CBS This Morning.

(joc)