France

06 décembre 2019 21:31; Act: 06.12.2019 21:35 Print

Le faux Xavier Dupont de Ligonnès sort du silence

Pris à tort pour Xavier Dupont de Ligonnès en octobre, Guy Joao s'est exprimé pour la première fois dans les médias. Il dit ne toujours pas «avoir fait le deuil de cette histoire».

Sur ce sujet
Une faute?

«On a vécu et on vit toujours une histoire de fou. On ne peut pas faire le deuil de cette affaire». Pris à tort en octobre dernier pour Xavier Dupont de Ligonnès, Guy Joao s'est exprimé pour la première fois dans les médias. Dans une interview accordée à M6, l'homme qui n'a pas voulu être filmé, réclame réparation. «J’ai envoyé un courrier le 1er novembre à la ministre de la Justice, pour que l’on me rembourse une porte qui a été détériorée lors de la perquisition à mon domicile, raconte-t-il. Je n’ai toujours pas reçu de réponse. On nous manque de respect dans cette histoire».

Pour rappel, Guy Joao avait été interpellé le 11 octobre dernier par la police écossaise à son arrivée à l'aéroport de Glasgow. Ses empreintes digitales semblent ainsi correspondre à celles de Xavier Dupont de Ligonnès, recherché depuis 2011 et soupçonné d'avoir tué son épouse et ses quatre enfants dans leur maison de Nantes, en France. Rapidement, les autorités françaises avaient perquisitionné son domicile, à Limay dans les Yvelines, et effectué un nouveau relevé d'empreintes.

En outre, Guy Joao et épouse écossaise expliquent qu'ils veulent «revenir à une vie tranquille». Ils remercient aussi leurs proches en Ecosse et en France pour leur soutien.

(20 minutes)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ouèsava le 06.12.2019 21:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je le plains

    Le pauvre. Confronté à une erreur de l'Administration... C'est insoluble, par définition, l'Administration est infaillible. Pourquoi ? Parce qu'aucun des grattes-papiers qui la composent ne reconnaîtra jamais s'être planté. Donc, pas de plantée, pas d'erreur, pas d'erreur, pas de dédommagement. CQFD.

  • Bill le 06.12.2019 22:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plus cons que les flics...

    Non seulement il a été mis en tôle quelques jours, on lui a defonce sa maison et mise sans dessus dessous, mais en plus on le laisse dans le jus sans l'indemniser...bravo les poulets...

  • PaDo le 06.12.2019 23:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Grave erreur

    Affaire à suivre mais la justice et la police en France ça devient lourd à supporter dommage

Les derniers commentaires

  • Gilbert M. le 08.12.2019 12:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    très technique mais un peu aveugle

    toutes ces nouvelles techniques pour identifiées un coupable, et là le simple faites de regarder l'individu aurais suffit pour l'innocenter

  • Chris le 08.12.2019 11:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vénalité quand tu nous tient!

    Si ça se trouve, la victime du quiproquo était la première à râler contre la police française infoutue de trouver Dupont de Machinchose. :-) Mais là, il y a peut-être quelque argent à gratter...

  • Dupont et Pondu le 07.12.2019 20:32 Report dénoncer ce commentaire

    Dédommager serait normal

    Des erreurs pareilles devraient être prises en compte et dédommagées sans sourciller, seulement voilà, les enquêteurs préfèrent mettre tout à sac et ensuite démerde-toi et s'ensuit tout les problèmes qui vont avec y compris psychologiquement. C:est inadmissible, travail mal fait, point.

    • pensif12 le 07.12.2019 22:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Dupont et Pondu

      Vous êtes très mal renseigné. Une information est parvenue à la police écossaise de la présence dans un avion du possible meurtrier. Cette dernière intercepte le suspect et prétend que ses empreintes correspondaient. Le signalisation émise par la police française faisait suite à un signalement anonyme. Le soir même, tous les médias n'étaient pas certain que la personne arrêtée était la bon suspect. Le jour suivant, la cour d'appel de Rennes avait demandé de respecter la présomption d'innocence. Par décence et avant d'émettre des hypothèse loufoque, vous auriez dû vous renseigner. Autre détail. Si le suspect était le bon meurtrier et que les organes français ne faisaient pas de signalement car leur source d'information n'était pas fiable à 100%. J'ose pas imaginer vos réflexions.

    • Dupont et Pondu le 08.12.2019 13:09 Report dénoncer ce commentaire

      Merci pour ce moment

      Ben dis donc, vous avez fait des études de droit ou alors vous êtes bien renseigné par voie de presse que vous n'avez pas manqué de lire. Vous savez tout le monde n'a pas ce sens du détail en la matière et souvent on réfléchit avec le coeur avant la tête, c'est humain, enfin pour certains...

  • Fendant du Valais le 07.12.2019 10:08 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vraiment pas malin ...

    La police et l'administration font leur boulot! Ils courent après les criminels et c'est très bien! Bravo! Ce faisant, des erreurs, méprises et autres bourdes sont inévitables. Pourquoi ne pas le reconnaître et s'excuser platement? Et réparer s'il y a quelque chose à réparer? Ca fait partie du job et ça rendrait les institutions plus sympathiques. Ne pas le faire c'est aussi nul qu'une oenothèque qui sert un vin bouchonné et refuse de le reconnaître!

  • pensif12 le 07.12.2019 10:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas la bonne entrée

    En France comme dans d'autres endroits, dans ce genre de situation on mandate un avocat. Si on pense ne pas en avoir les moyens, le association d'aide au victimes ont pignon sur rue. Elles sont là pour aider à entreprendre la procédure adéquate. En suisse je vais pas écrire à Madame Karin Keller Sutter pour faire avancer le problème.