Pakistan

08 mai 2017 13:13; Act: 08.05.2017 14:25 Print

Le pilote laisse l'apprenti oeuvrer et pique un somme

Un commandant de bord pakistanais a été suspendu pour s'être offert une petite sieste alors qu'il était censé former un jeune copilote, pendant un vol Islamabad - Londres.

Sur ce sujet
Une faute?

Un pilote expérimenté a été suspendu par la compagnie aérienne pakistanaise PIA. Sa faute? Lors d'un vol reliant Islamabad à Londres le 26 avril, Amir Akhtar Hashmi se serait éclipsé du cockpit pour faire une sieste, laissant les commandes à un apprenti-copilote après le décollage. Celui-ci était accompagné du copilote officiel, mais c'est bien le jeune homme qui était aux manettes. Le commandant de bord n'aurait repris son poste que deux heures et demie plus tard.

Selon le «India Times», un passager a surpris le commandant de bord en train de roupiller sous une couverture en business class. L'homme s'est plaint à une hôtesse de l'air avant de prendre une photo, qui a ensuite été publiée sur les réseaux sociaux. «Le passager a estimé que, pendant que le capitaine dormait en business class, il ne se sentait pas en sécurité», a rapporté l'hôtesse de l'air aux médias pakistanais.

Le pilote, ex-président de l'influente Association des pilotes de compagnies aériennes du Pakistan (PALPA), a été mis à pied. Une enquête est en cours. La compagnie PIA a estimé que le commandant de bord avait mis la vie des 305 passagers en danger en agissant de la sorte. Hashmi était censé former le copilote, «mais au lieu d'accomplir son devoir, il est allé faire la sieste», s'indigne le média pakistanais Dawn.

(joc)