France

06 février 2019 03:53; Act: 06.02.2019 03:53 Print

Le prêtre qui avait abusé de son cousin en prison

Un ancien prêtre français a été condamné à trois ans de prison pour des agressions sexuelles sur son cousin, à Montauban.

storybild

Image d'illustration. (Photo: AFP)

Une faute?

Un ancien prêtre français, «un pédophile qui aime les adolescents» selon la partie civile, a été condamné mardi à Montauban à trois ans de prison pour des agressions sexuelles sur son cousin. Il a également écopé de cinq ans de suivi socio-judiciaire.

L'homme était poursuivi pour des agressions sexuelles sur son petit cousin âgé de moins de 15 ans, puis après ses 15 ans entre 2005 et fin 2009 à Toulouse, Paris, Gordes et Frouzins. La victime n'avait jamais porté plainte. L'affaire avait été révélée en avril 2016 par Médiapart.

L'affaire ayant éclaté au grand jour, le prêtre avait disparu quelques jours avant qu'on ne le retrouve à son domicile de Finhan. Placé en garde à vue, il avait reconnu trois actes commis sur son petit cousin. La présidente a rappelé à l'audience que les actes étaient beaucoup plus nombreux, selon les dires de la victime.

Lors d'une audience, le prêtre a reconnu des "caresses sur le corps, les fesses, pouvant toucher le sexe", mais, pour lui, "c'étaient de simples caresses sans désir sexuel de (sa) part".

"Je t'ai dit 'non' (...) Rien ne t'a freiné. C'était une relation physique obligée. On a vécu une relation amoureuse dans laquelle tu étais seul", lui a répondu la victime. "J'ai honte que tu aies dit à ma mère, alors qu'elle avait perdu son mari et avait deux cancers, qu'elle n'avait pas le monopole de la souffrance. Je n'ai pas eu le courage de porter plainte. C'est mon frère aîné qui m'a dit: 'Si rien n'est fait, il y en aura d'autres'".

Condamné à trois ans, l'ancien prête a quitté libre le palais de justice. C'est un juge d'application des peines qui décidera de la manière dont la sanction sera appliquée.

(nxp/ats)