Etats-Unis

13 février 2019 19:03; Act: 13.02.2019 19:03 Print

Le sale coup d'une amie a failli l'envoyer à la morgue

Une Américaine de 19 ans est jugée pour avoir poussé une copine du haut d'un pont, lors d'une journée de baignade en août dernier. La victime se confie.

Une faute?

La vie de Jordan Holgerson a basculé lors d'une belle journée d'été entre amis, en août dernier à Yacolt (Washington). L'Américaine de 16 ans se tenait sur le pont Moulton Falls, prête à sauter à l'eau, quand elle a semblé changer d'avis. C'est à ce moment-là qu'une amie a surgi par derrière et l'a poussée, la précipitant dans la rivière située 20 mètres plus bas. Surprise, l'adolescente n'a pas eu le temps de se positionner et a atterri dans l'eau la poitrine en avant. Elle a été conduite à l'hôpital avec six côtes cassées et les deux poumons fracturés.


La responsable de cet accident, Taylor Smith, a été mise en examen pour «mise en danger irréfléchie». Alors que la jeune femme de 19 ans vient de trouver un arrangement avec la justice, Jordan a confié ses états d'âme à «Today». L'adolescente se dit déchirée entre l'envie de voir son ancienne copine payer pour ce qu'elle a fait et son désir d'apaisement. «Il y a des jours où je veux qu'elle soit envoyée en prison, et d'autres où je me dis que ce serait un peu rude», témoigne Jordan. Elle ajoute: «Au tribunal, j'espérais que justice soit faite, qu'elle soit condamnée et que tout soit terminé parce que ça a été long.»


Taylor Smith, qui a plaidé non coupable, risquait une peine pouvant aller jusqu'à un an de prison. L'accord trouvé avec le procureur le 11 février devrait cependant lui éviter une telle sentence. Les détails de cet arrangement n'ont pas été communiqués. «Je n'ai jamais voulu lui faire de mal, ni à elle, ni à personne, jamais. Je suis désolée que ça ait tourné de cette façon», avait confié la jeune femme peu après les faits. Des excuses que Jordan n'est, pour l'heure, pas prête à accepter.

(joc)