Iran

07 octobre 2019 10:35; Act: 07.10.2019 10:35 Print

Le sosie zombie d'Angelina Jolie a de gros ennuis

Une Iranienne s'amusant à faire peur aux internautes en retouchant lourdement ses photos sur Instagram a été interpellée. Elle est notamment accusée de blasphème.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Elle fascine, intrigue ou exaspère. Sahar Tabar a construit sa notoriété sur Instagram en postant des selfies déroutants, qui lui ont valu le surnom d'«Angelina Jolie version zombie». L'Iranienne de 22 ans manie habilement le mystère: elle avait dans un premier temps affirmé avoir subi une cinquantaine d'opérations de chirurgie esthétique pour ressembler le plus possible à l'actrice américaine.

Ensuite, démasquée par des internautes à l'oeil affûté, Sahar avait avoué recourir lourdement à Photoshop et au maquillage. La jeune femme avait par ailleurs admis n'avoir jamais subi 50 interventions. Elle s'est toutefois bien fait refaire le nez, élargir la bouche et a subi une liposuccion. «Chaque fois que je poste une photo, je rends mon visage plus amusant et drôle, c'est une forme d'expression de soi, une sorte d'art. Mes fans savent que ce n'est pas mon vrai visage», avait-elle expliqué en décembre 2017.

L'Iranienne n'a cependant pas cessé son étrange activité sur Instagram, ce qui a eu le don d'exaspérer de nombreux internautes. Dénoncée, la jeune femme a été arrêtée la semaine dernière, rapporte la BBC. Elle est accusée de blasphème, incitation à la violence, acquisition illégale de propriété et insulte au règlement vestimentaire du pays. Il lui est par ailleurs reproché de pousser les jeunes à la corruption.

Depuis, le compte officiel de l'Iranienne n'est plus accessible. Le nom de Sahar Tabar vient s'ajouter à une longue liste d'influenceuses et de blogueuses de mode ayant déjà eu des soucis avec la loi. Cette nouvelle a provoqué de vives réactions des internautes, beaucoup trouvant ridicules les motifs de son interpellation.

(joc)