Etats-Unis

12 février 2019 18:32; Act: 12.02.2019 19:05 Print

«J’ai peur que quelqu’un me tue»

Une Américaine a été retrouvée pieds et poings liés dans une valise dans le Connecticut. Les causes de sa mort n'ont pas encore été déterminées.

Une faute?

Le corps de Valerie Reyes a été retrouvé le 5 février dans le Connecticut. Il était caché dans une valise déposée dans une zone boisée. Ses pieds et poings étaient liés. La police pense que le crime n’a pas eu lieu sur place et que le corps a été déplacé. L’autopsie doit révéler les causes exactes de la mort de la jeune femme de 24 ans. L'enquête est en cours.

Valerie Reyes vivait dans l'État de New York et était devenue très paranoïaque. Sa mère aurait reçu un appel téléphonique de Valerie dans lequel elle lui confiait sa crainte la veille de sa disparition: «J’ai peur que quelqu’un me tue». «Elle était juste très effrayée», a raconté sa mère. Les enquêteurs n’ont pas encore réussi à trouver pour quelle raison ou par qui Valerie était terrifiée.

Sur Twitter, son ex petit-ami, dont elle s’était séparée moins d’une semaine avant la tragédie, a raconté qu’il avait l’impression que les médias avaient déjà fait de lui le suspect numéro un de l'affaire. Aucune arrestation n'a encore été rapportée à l'heure actuelle. Ses funérailles ont eu lieu ce mardi.

(20 minutes)