Pologne

05 juillet 2014 18:45; Act: 05.07.2014 22:21 Print

Onze morts dans l'accident d'un avion

Un avion d'un club de parachutisme a pris feu en Pologne, faisant de nombreuses victimes, samedi.

storybild

Un avion s'est écrasé en Pologne, samedi. (Photo: Waldemar Deska)

Une faute?

Onze personnes sont mortes et une autre a été blessée dans un accident d'avion d'un club de parachutisme près de Czestochowa dans le sud de la Pologne, a indiqué à l'AFP la porte-parole des services de secours.

«Douze personnes se trouvaient à bord de l'avion, une seule a survécu et a été transportée à l'hôpital dans un état grave», a déclaré à l'AFP Justyna Sochacka. Il s'agit d'une des plus grandes catastrophes de l'aviation de tourisme en Pologne au cours des dernières années.

aAquisition récente

L'avion, un Piper Navajo, était une acquisition récente d'une école de parachutisme privée. Selon les témoins, il a subi des modifications pour pouvoir servir à l'entraînement de parachutisme.

Il a décollé vers 16H00 locale (14H00 GMT) de l'aéroport de Rudniki, près de Czestochowa, avec à bord 11 parachutistes et le pilote, selon des témoins cités par l'agence de presse PAP.

«L'avion arrivait du sud et son moteur faisait un drôle de bruit», a déclaré Barbara Minczykiewicz, une habitante de Topolow où l'appareil est tombé, citée par le quotidien Gazeta Wyborcza sur son site internet. «Il était tout près des maisons, très bas. Il s'est penché sur une aile et puis il a chuté et a pris feu», a-t-elle ajouté.

«Les parachutes étaient par terre»

Arrivés sur place de l'accident les habitants du village ont réussi à éloigner de l'avion en feu le blessé et deux corps, selon elle. Le blessé est un homme d'une quarantaine d'années. Il est dans un état grave, mais était conscient.

«Les parachutes étaient par terre. Peut-être ces trois personnes ont sauté lorsque l'avion était encore en l'air. Un seul à réussi à survivre», a déclaré à Gazeta Wyborcza Robert Koziol, un policier à la retraite témoin de la catastrophe.

«Le pire c'est que, lorsque nous sommes arrivés, quelqu'un essayait de sortir de l'avion, mais ne pouvait pas, il est tombé à l'intérieur. Et nous, nous ne pouvions pas l'aider, tout brûlait, même la terre», a-t-il déclaré M. Koziol qui a vu l'avion tomber.

Aucune chance de survie

Selon les secouristes, cités par l'agence PAP, les victimes n'avaient pratiquement aucune chance de survivre à la catastrophe. Leurs corps à l'intérieur de l'appareil étaient carbonisés.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l'accident qui restent pour l'instant inconnues. Selon les témoins cités par les médias, l'avion était peut-être surchargé.

Selon un expert en aviation qui se trouvait par hasard sur l'aéroport de Rudniki, la panne a dû se produire immédiatement après le décollage, l'aéroport n'étant éloigné du lieu de la catastrophe que de trois kilomètres.

(afp)