15 juillet 2008 15:55; Act: 15.07.2008 16:06 Print

Procès d'un fratricide à Locarno (TI)

Le Tribunal pénal de Locarno (TI) juge depuis mardi un Tessinois de 58 ans accusé d'avoir tué son frère, de quatre ans son cadet.Ce dernier souffrait d'un handicap mental.

Une faute?

L'homme est accusé d'assassinat, séquestration, lésions corporelles ainsi que d'atteinte à la paix des morts. L'acte d'accusation évoque des pratiques sexuelles perverses comme motif.

Son frère vivait dans un foyer pour handicapés en Italie et n'était présent au domicile de l'accusé que pour les fêtes de fin d'année en 2006. Le 6 janvier 2007 finalement, le drame s'est produit, quand l'accusé a secoué, battu et étranglé la victime.

L'assassin présumé s'est ensuite rendu dans un bar et n'est rentré chez lui que des heures plus tard avant d'alerter un médecin. Selon l'accusation, il aurait encore procédé à des attouchements à ce moment-là, d'où l'atteinte à la paix des morts.

Embolie pulmonaire

L'accusé nie avoir étranglé son frère. Son avocat détient une expertise affirmant que la victime a pu succomber à une embolie pulmonaire. Des expertises existent aussi sur la responsabilité de l'assassin présumé, qui était en traitement psychiatrique pour des problèmes d'alcool. Son avocat le juge pas crédible en plusieurs points.

Ce quinquagénaire a grandi majoritairement dans des foyers. A la question du juge sur le nombre de ses frères et soeurs, il a répondu «trois ou quatre», ne le sachant «pas exactement». Le procès devrait durer une dizaine de jours, avec bon nombre d'experts. La date du verdict n'a pas encore été fixée.

(ats)